Rendez-moi ma virginité !

— Bastien
/ Actualité / GC14 : Le résumé de ma Gamescom en 10 points

GC14 : Le résumé de ma Gamescom en 10 points

Au final, 2014 aura été un bon cru. Mais loin du meilleur…

Laurent le 20 août 2014

Comment résumer ma Gamescom 2014 et mon voyage à Cologne ? C’est difficile de faire un juste tri de tout ce que j’ai vu et vécu. Il y avait du bon et du moins bon un peu partout, on a passé de bons moments en équipe avec les rares babes, tandis qu’on a pas toujours pris plaisir à jouer sur les gros blockbusters. On a rigolé à découvrir des projets un peu tordus mais bien foutus et certaines choses me font penser que l’avenir pourrait être rose. J’y ai réfléchi assez longtemps et je pense que je vais faire cette petite analyse en partageant mes 5 plus grosses joies et autant de mes grosses déceptions. Ça vous va ? Allez c’est parti mon kiki…

Mes 5 plaisirs :

 

N° 1 – La découverte de Silent Hills

Apprendre que mon idole Hideo Kojima bosse sur un nouveau projet c’est tout à fait le genre d’annonce qui me chamboule. Il faut bien admettre que ce n’est pas tous les jours qu’on nous lance de telles infos. Je vous autorise à m’imaginer telle une couguar qui recevrait un baiser de Patrick Bruel à la fin d’un concert au moment de la présentation ! C’est ce qui se rapprocherait le plus d’une image de moi. Je suis déjà convaincu que ce jeu sera une véritable tuerie, qui plus est que le génial Game Desinger nippon s’est associé avec un grand nom du cinéma en la personne de Guillermo del Toro. Je ne sais pas vous ce que ça vous fait, mais moi cela m’inspire énormément. Nul doute que ces deux là vont me pondre un hit en puissance, un trip stresso-angoissant et un grand moment d’horreur. Un truc riche en émotions quoi. De plus, dans ce nouveau titre, c’est Norman Reedus qui incarnera le héro jouable, acteur que je connais surtout via son personnage de Daryl Dixon dans la série The Walking Dead. Arff j’ai vraiment envie d’en savoir plus…

N° 2 – La partie coop d’Assassin’s Creed : Unity

Avec Pada, on s’est fait une petite partie d’Assassin’s Creed Unity en coopération chez Ubisoft. Une courte mission de test histoire de découvrir comment cela fonctionnera dans la version finale. Il faut bien avouer que ce fût du pur bonheur de jouer cette mission et que même avec le temps la franchise Assassin’s Creed réussi à se réinventer et avec panache svp. Avec deux professionnels comme nous, cette quête s’est réglée en quelques minutes et les templiers n’avaient qu’à bien se tenir. On a du parler pour coopérer, élaborer des stratégies, progresser avec calme, intelligence et habileté,… Au final, c’était beau, c’était fun, c’était intense, donc c’était un grand moment de cette Gamescom !

N°3 – La présentation des Sims 4

Je pense vous l’avoir déjà dit, mais je ne suis pas spécialement un grand fan des Sims. Ça me fait penser à de la télé réalité sur laquelle j’ai moi même tout pouvoir et de sans cesse devoir réagir à des situations problématiques pré-définies. Cependant, EA a réussi à me surprendre avec les Sims 4 à la Gamescom, notamment par les énormes possibilités de jeu, sa qualité visuelle, son humour omniprésent et surtout avec l’énorme travail fait du côté des émotions ressenties par les avatars. J’ai l’impression que dans ce nouvel opus, il va être possible de créer des situations incroyablement intenses et inattendues. Je me demande désormais si je ne me laisserait pas prendre au jeu cette année…

N°4 – La guerre FIFA – PES bien relancée pour 2015

J’ai testé FIFA 15 et Pro Evolution Soccer 2015 durant ce salon, les deux étaient pas mal du tout et c’est de bonne augure pour l’avenir. J’ai pris énormément de plaisir à mettre des raclées à Pada à FIFA 15, même si tout ne semblait pas encore au point, notamment dans les nouveautés dédiées à l’IA du gardien de but. Tandis que PES fait une bien belle arrivée sur consoles Next-Gen, non pas sans quelques petits défauts ci et là en terme de gameplay et surtout d’ambiance. Je pense donc que la guerre des jeux de football est belle et bien relancée et que le retour de PES sur le devant de la scène va encore une fois déchirer les gamers. Garder FIFA ? Cette valeur sure mais avec si peu de changements ? Mouais… pas sur. Ca peut être aussi tout aussi intéressant de se lancer dans le grand bain PES qui à lui aussi de fameux atouts ! Ce qui me rassure c’est que les deux franchises sont de nouveau sur un pied d’égalité et qu’elles vont certainement continuer à se réinventer durant les prochaines années pour tenter de prendre l’ascendant sur l’autre. C’est bon pour le jeu vidéo !

N°5 – Le buffet bavarois d’Upjers

Vous ne connaissez pas Upjers ? C’est un peu normal… En résumé, il s’agit d’une jeune boîte allemande qui bosse sur des jeux PHP et des applications smartphones/tablettes par exemple, des titres peut être pas super impressionnants graphiquement, mais paisiblement intéressants et addictifs. Nous étions invités dans leur Business Area un matin pour découvrir les jeux potentiellement susceptibles de sortir chez nous et ce que je peux vous assurer, c’est que ces bavarois savent recevoir ! Bières spéciales, rôti et jambonneau, sandwichs, bretzels, chocolat, et toutes sortes d’autres spécialités locales étaient à notre disposition. Mais bon à 10h du matin, l’équipe du Blog Jeu Video a fait ce qu’elle a pu… Un grand moment, des rencontres inoubliables et encore tous mes remerciements à Upjers !

J'ai reçu des souvenirs !

J’ai reçu des souvenirs !

Mes 5 regrets :

N°1 – Je n’ai vu aucun jeu PS Vita valable !

J’ai eu bon fouiller le salon de fonds en combles, je n’ai mis la main sur aucun jeu PS Vita qui valait vraiment le détour. Sony n’a aucune exclusivité ou jeu de grosse ampleur développé pour sa portable. Tandis que les développeurs externes ne semblent toujours pas intéressés à crées des jeux sur cette console, Sony ne semble pas vraiment motivé à sortir la tête de l’eau et je trouve cela bien triste. Hormis quelques indépendants et projets certes très sympathiques mais pas très affriolants pour la cause, je n’ai rien eu à me mettre sous la dent à la Gamescom. Je pense qu’on va bientôt pouvoir officialiser la mort de la console, je l’ai achetée pour rien. Allez, le seul titre qui pourrait être susceptible de m’intéresser un tant soit peu, c’est Freedom Wars dont le vous laisse le trailer ci-dessous.

N°2 – Rise of the Tomb Raider sera une exclu Xbox One

Et oui, même si l’info a été passée discrètement par Crystal Dynamics, elle a bien été entendue par les gamers du monde entier : Rise of the Tomb Raider, la nouvelle aventure de Lara Croft, sera bel et bien une exclu Xbox One ! Je trouve ça particulièrement gênant, car ça doit encore n’être qu’une histoire de gros sous et de copinage en interne, une histoire qui ne pénalisera une fois de plus que le joueur qui n’a pas les moyens de s’offrir toutes les consoles disponibles sur le marché et qui va devoir passer à côté de ce hit où alors mettre de côté pendant longtemps avant de débourser sec. Et puis si Lara Croft a aujourd’hui autant de succès, c’est en grande partie grâce à Sony et à PlayStation non ? Boah, je suis déçu et je me fait vieux…

N°3 – Nintendo toujours un cran en dessous

Je ne sais pas trop quoi vous dire pour expliquer ce fait : Le fossé entre Nintendo et Sony/Microsoft ne fait que se creuser ! Nous avons été invité chez Nintendo, et certes très bien reçu comme toujours, mais il n’empêche qu’on a pas eu grand chose de vraiment très emballant en terme de Line Up. On a joué avec plaisir à Splatoon, à Super Smach Bros, au nouveau Monster Hunter, à Yoshi, à Toad Andventure… C’est sympa oui, c’est mignon aussi oui, mais il manque un petit quelque chose. Du punch ? De l’originalité ? De la nouveauté ? De la puissance pure ? Probablement… je ne sais vraiment pas ce qui cloche, car ce ne sont pas de mauvais jeux, mais ils sont clairement à mille lieues du bonheur qu’un jeu estampillé Big N pouvait me procurer il y a une dizaine d’années.

N°4 – Le monde dans les différents palais

Incroyable ! Je ne comprend pas comment des gens peuvent attendre plus de 150 minutes pour espérer mettre la main 5 misérables minutes sur une démo d’un jeu comme « Far Cry 4 » ou « The Crew ». Non rien à faire je ne comprendrai jamais cela. Mais le problème pour moi,il est du côté des organisateurs et des éditeurs ! Je prend ça comme un sérieux manque de respect du visiteur. N’y aurait il pas moyen de faire quelque chose pour que l’attente avant d’entrer dans un stand soit un peu moins longue pour les visiteurs ? Car à ce tarif là, il attend 8 heures dans un couloir qui pue la transpiration, pour jouer 20 minutes… C’est un peu cher payer. Perso, je béni mon badge « Press Access » qui m’évite tous ces désagréments et marque mes respects à ceux qui ont la patience d’attendre.

Vous auriez le courage d'attendre vous ?

Vous auriez le courage d’attendre vous ?

N°5 – Ca sent la crise budgétaire !

Plus les années passent, plus je ressens que les temps sont durs pour tous les éditeurs. On a du chercher avant de trouver des babes avec les copains de la team ! Mais pas seulement ça, je trouve que les stands sont de moins en moins vastes et impressionnants, les grandes statues, les déguisements des exposants ou autres voitures de luxe sont devenues extrêmement rares, tandis que les distributions de cadeaux et de goodies au public sont de plus en plus calculées voir ridicules. Je comprend tout à fait ces difficultés sans doute financières, mais cela enlève aussi toute une partie de la magie qui fait la Gamescom et surtout qui fait le jeu vidéo.

Un peu d'endoctrinement avant de recevoir un porte clé !

Un peu d’endoctrinement avant de recevoir un porte clé !

0 POST COMMENT

Accueil Forums GC14 : 5 joies et 5 déceptions pour résumer ma Gamescom

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par Laurent Laurent, il y a 5 ans. This post has been viewed 985 times

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.