Rendez-moi ma virginité !

— Bastien
/ 3DS / [TEST] Ever Oasis

[TEST] Ever Oasis

Santé bonheur et santé bonne humeur !

Laurent le 17 juillet 2017

Chaque année, je n’ai que deux misérables semaines de congé durant l’été. A l’heure où j’écris ces lignes, je me rend compte qu’il ne me reste déjà plus que cinq malheureux jours de liberté avant de réintégrer mon poste de travail. Je n’ai pas vu le temps passer, ni ma femme, ni mes gosses. Ne me demandez même pas quelle météo il a bien pu faire dans ma forêt ardennaise, je n’en ai aucune idée. Ce fait, je le dois au jeu « EVER OASIS », un jeu de gestion sur 3DS qui n’avait pas fait grand bruit durant son développement, mais qui vient tout de même de réussir à m’enlever toute représentation du temps, de l’actualité et la moitié de ma vie sociale. C’est que je me suis totalement fait avoir par son univers aussi magique que désertique et le pire c’est que je suis déjà prêt à en redemander l’an prochain pour une éventuelle suite !

Malgré des qualités indéniables, certains jeux vidéo font très peu parler d’eux durant leurs longs mois de développement. C’est le cas d' »EVER OASIS », un récent titre sorti sur la portable de Nintendo mêlant habilement un gameplay de jeu de gestion à de l’action et du jeu de rôle. J’avoue être totalement passé à côté lors de sa présentation à l’E3 l’an passé et on ne m’a pratiquement rien jeté au visage le concernant. Pourtant, le papa de ce jeu n’est autre que Koichi Ishii, auteur de la célèbre saga des « Mana » que j’apprécie énormément, donc ça aurait du m’attirer un peu plus ! Quoiqu’il en soit, par le plus grand des hasards, je viens d’avoir cette petite perle ces dix derniers jours dans ma console et j’en suis ravi. Je vous raconte tout ça dans les lignes qui suivent.

En guise d’intro

Mignon et coloré. Comme d’hab chez Nintendo !

EVER OASIS m’a accroché dés le début. Il se préface via la création d’un « Granéen » ou d’une « Granéenne » (personnage garçon ou fille que vous incarnerez tout au long de l’aventure vous l’avez sans doute compris) et d’un didacticiel qui pose à merveille le décor. Ainsi je suis passionnément mon p’tit Granéen se lançant dans une initiation à la gestion des oasis désertiques. En tant qu’assistant de mon grand frère, je dois l’aider à accomplir certaines tâches pour le bien de cette petite communauté bienveillante. Des quêtes sans trop de difficultés se résolvant en parlant avec les citoyens, les marchands et autres voyageurs, mais surtout grâce à mon pouvoir de Granéen, j’ai nommé le « Tourbillon ». C’est en l’activant que je peux me débarrasser en quelques secondes de tas de sables encombrants, de feuilles mortes perturbatrices ou de moustiques désagréables. Parfait pour apprendre à connaître les orientations gameplay du jeu, mais aussi l’univers dans lequel je vais être plongé. C’est clair pour moi désormais, l’Oasis n’est pas qu’une boisson fruitée vendue 1€67 au Colruyt, mais un élément essentiel à la survie de nombreux petits êtres dans le désert !

Mix réussi entre trois gameplay. C’est génial !

Évidemment, l’aventure ne va pas se résumer à faire du nettoyage dans le village tout le long du jeu. En résumé, je dois sans cesse protéger l’Oasis avec mes armes et pouvoirs, la rendre accueillante, l’agrandir au possible, gérer les différents problèmes qui se posent… pour accueillir un maximum de personnes dans ma jolie cité. Comme je m’en doutais, à la fin de cette agréable introduction, tout va partir en drame à cause du « Chaos », une entité malveillante qui ne pense qu’à détruire les Oasis, noircir les âmes des habitants, rendre tout noir, sombre, triste. Gâcher notre bonne humeur quoi ! Bravo le Chaos, en quelques secondes de cinématique c’est réussi, t’as tué l’Oasis de mon frère et lui avec. Mon histoire à moi commence donc maintenant quand je survis miraculeusement à l’attaque et que je pars à la recherche du dernier génie des eaux, afin de créer ma propre Oasis. Elle devra lutter et tenter de vaincre le Chaos. Je serais le chef de la dernière Oasis de tout le désert, je n’ai pas le droit à l’erreur.

Y a du boulot !

L’exploration des donjons est obligatoire pour évoluer.

Pour faire évoluer mon Oasis, c’est on ne peut plus simple, il faut cultiver les quelques terres, gérer géographiquement les emplacement des bâtiments et structures, faire du commerce, synthétiser de nouveaux objets… plus on avance dans l’aventure plus les possibilités sont nombreuses. Le tout avec le même objectif : tout doit être fait pour accueillir un maximum de voyageurs du désert, agrandir le territoire, augmenter la population rendre tout le monde heureux. Des voyageurs à racoler, il en existe quatre sortes : Les Manchouettes, les Serks, les Ouads et forcément les Granéens. Chaque peuplade à un style de vie propre qu’il faut tenir en compte et utiliser à bon escient pour faire évoluer l’Oasis. Certains sont de gros consommateurs, tandis que d’autres sont de purs combattants ou sont même d’excellent marchands. Mais quoi qu’il arrive, le bonheur ne sera jamais possible si le Granéen que j’incarne ne sort pas régulièrement de l’Oasis fouiller des donjons à la recherche de nouveaux objets, accompagné de quelques uns de mes habitants que j’aurais fraîchement sélectionné en fonction de leurs races et compétences.

C’est là qu’on dit : Mission accomplie !

La plupart du temps, ces donjons sont assez simples. Au début, on y rencontre que quelques mignons petits animaux mais particulièrement agressifs car pervertis par le Chaos. Il suffit de se déplacer constamment et de leur taper dessus via deux touches infligeant « Coup rapide » ou « Coup puissant » à l’épée ou de se servir de son pouvoir pour en venir à bout. Ça se durcit un peu avec la progression des niveaux et l’arrivée de quelques mobs plus puissants, mais quelque soit mon avancée dans le soft, les combats ne m’ont jamais posé de réelles difficultés ou n’ont jamais mis en exergue mon sens affuté de la stratégie, c’est un peu dommage. Au fil des sorties, je ramène en ville de nouveaux objets, tonne de matériaux, voir même quelques nouveaux habitants rencontrés durant le périple. Plus je fais ça, plus je peux faire évoluer ma cité, plus mes citoyens sont contents, plus ils feront augmenter la barrière de protection de l’Oasis face aux attaques du Chaos et plus facile encore sera ma prochaine expédition ! Une suite logique quoi.

Techniquement parlant

Ever Oasis n’est pas parfait, mais je l’ai trouvé très addictif !

EVER OASIS est un jeu accessible et plaisant pour tous les âges. L’aspect gestion est sympathique. Il aurait pu être un poil plus approfondi et n’en n’aurait été moins accessible pas pour autant. Côté combat, comme je vous l’expliquait, c’est tout aussi facile. C’est ce qui se fait partout et ce qui est le mieux pour la majorité des Action/RPG de genre avec les deux coups et le super pouvoir. Les quelques énigmes et puzzle qui se présentent dans les donjons sont bien pensées mais ne seront normalement pas des moments de torture neuronales même pour les plus jeunes. Je regrette également que les zones à explorer n’aient pas été un peu plus grandes et que je n’aie pas eu un peu plus de libertés à en découvrir certaines. Il y a parfois des petites passages secrets, des espaces bien camouflés remplis de trésors qui feraient du bien à l’Oasis et auxquels il faut être attentif. Ce serait bête de devoir passer à côté.

Bien qu’il s’agisse d’un jeu 3DS, graphiquement ça tient pas mal la route, non sans quelques microscopiques ralentissements (mais j’ai toujours une des premières 3DS sortie chez nous). EVER OASIS a un style « chibi » bien à lui qui est très chouette à l’œil, tout est ultra-coloré et visuellement joli comme souvent chez Nintendo. Mention spéciale aux décors qui sont très variés malgré que la majorité du jeu se déroule dans le désert et quand on est dans un désert, il n’y a pas des millions de possibilités de personnalisation vous en conviendrez. Il y a donc plusieurs types de déserts, possédant des teintes différentes, des grains de sables différents, une multitude de formes de cactus, de rochers,… les environnements sont malgré tout assez variés et réussis. A l’intérieur des Oasis, c’est tout aussi mignon, coloré, plaisant. L’aspect des bâtisses colle parfaitement avec le thème. Des musiques de grande qualité remplissent leur rôle et s’encrent à merveille dans l’univers proposé par le jeu. L’immersion dans le titre est rapide, l’ambiance est géniale et tout est magnifiquement mis en scène.

Voyage en sable inconnu

Chouette aventure pleine de bonnes intentions. Vivement une suite qui corrigera les quelques défauts de cet opus.

Je vous l’assure, EVER OASIS m’a procuré beaucoup de plaisir ces derniers jours et j’ai été pris malgré moi dans ce conte magique et épique. Ce soft de Nintendo n’est pas exempt de tout reproche, il est un peu trop linéaire, un chouya pas assez approfondi, un poil répétitif, je l’ai tout de même trouvé génial et super addictif. Ce qui m’a énormément plu, c’est que ce soft s’inspire de l’Egypte Antique, qu’il nous offre une aventure au gameplay multiple et enfin, qu’il m’aie proposé son approche pleine de bonne humeur, de couleur, d’optimisme, de valeurs, de sourires,… une approche parfaite pour débuter mes vacances !

Voilà, je pense vous avoir tout dit sur EVER OASIS, sur mon ressenti et mon expérience avec ce jeu. Il ne me reste plus qu’à vous le conseiller vivement si vous avez tout de même 35-40€ à dépenser, dans quel cas n’hésitez pas à foncer sur ce nouveau titre 3DS qui vous fera plus que probablement le même effet qu’à moi. Il s’agit d’une valeur sure à laquelle je suis pressé de voir si suite il y aura.

NOTE FINALE : 15/20

On aime :

  • Joliment réalisé, tout coloré et tout mignon !
  • Accessible à tous, prise en main rapide
  • L'équilibre bien trouvé entre jeu de rôle/ action/gestion
  • Concept, scénario et univers bien pensé
  • Ambiance très réussie (dialogues, musiques, décors)

On aime moins :

  • Un léger manque de difficulté
  • Un peu répétitif
  • La gestion aurait pu être encore plus approfondie
  • Un poil trop linéaire

Fiche de jeu

Titre: Ever Oasis Développeur(s): Grezzo Editeurs: Nintendo Genre(s): Role-Playing/Action-Adventure Date de sortie: 23/06/2017 Plateformes: 3DS 3DSE ESRB: E10+
0 POST COMMENT

Accueil Forums [Test] Ever Oasis

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par Laurent Laurent, il y a 1 mois. This post has been viewed 95 times

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.