Rendez-moi ma virginité !

— Bastien
/ 3DS / [TEST] SmileBASIC

[TEST] SmileBASIC

Apprendre à programmer sur 3DS … avec la Wii Fit ? Ou j’ai mal compris ?

Washisama le 6 septembre 2017

Un jeu qui n’en est pas vraiment un, c’est pas hyper simple à appréhender. Peut-être parce que SmileBASIC, c’est avant tout une application « sandbox » qui va vous permettre d’apprendre les bases de la programmation. 3ème itération de la version Japonaise (plus connue sous le nom de « Petit Computer »), SmileBASIC nous replonge dans l’univers des petits jeux d’époque, qui tournaient alors sur les « Commodore 64 », « MSX » et autres machines de guerre d’antant.

Vous l’aurez compris, il va donc s’agir de, vous-même, développer vos propres « jeux » à l’aide du langage BASIC. Ou plutôt une espèce de variante très proche du BASIC. Un dialecte qui ne permettra malheureusement pas aux anciens de retravailler leurs vieux bouts de code, mais une base de connaissance assez complète que pour vous faire embarquer dans le monde du codage BASIC puisque la logique et une grande partie de la syntaxe est restée la même. Mais commençons par le commencement …

SmileBASIC Capture d'écran

SmileBASIC … mode débutant

Avec SmileBASIC, vous apprenez petit-à-petit, aux travers des différentes tâches, à créer des choses de plus en plus puissantes et abouties. On regrette la présence d’un instructeur, qui aurait pu faire office de guide le long des différents exercices. Mais on ne se retrouve pas abandonné pour autant puisqu’on peut consulter une quantité de documentation sous la forme d’un manuel « web » très pratique. Manuel qui s’ouvrira dans le navigateur de votre console et qui pourra, via le multitâche, être consulté lorsque vous le souhaitez. Qui dit manuel en ligne, dit connexion internet requise. Evidemment. Pour démarrer, vous pourrez également vous aider de différents exemples de programmes déjà présents dans l’application. Vous pourrez les analyser, les manipuler et de fait, apprendre à reproduire des bouts de code simples ou avancés. Un bouton d’aide est présent et vous indique des informations contextuelles lors du codage.

Vous réaliserez vite que le BASIC est un langage simple et facile à prendre main. Et tirer parti des différentes fonctionnalités de la console, telles que l’accéléromètre, le microphone, le D-Pad, … dans vos développement, vous permet d’obtenir des résultats très originaux. Bon point donc.

 

Sors ta gouache Patrick, on a du boulot …

Mais un jeu, ça n’est pas que du développement. C’est aussi du design. Du dessin. Ici, on ne va pas parler de crayonné ou de mise au propre, mais, un peu comme on le faisait à l’époque, il va falloir dessiner chaque élément en pixel-art. Carré après carré. Et encore une fois, inutile d’être un pro ou de mettre votre patience à contribution. Afin d’éviter de frustrer les moins doués ou les plus préssés, une bibliothèque de près de 2000 « sprites » est intégrée dans l’application. Libre à vous de la consulter et d’en tirer le meilleur parti.

Même chose pour les sonorités. Vous pourrez toujours vous amuser à composer vos chef d’oeuvre ou alors simplement les récupérer dans une banque encore une fois mise à votre disposition. Elle est pas belle la vie ?

C’est quoi ce « unknown variable » ?!

La communauté joue un rôle très important dans SmileBASIC. Jeter un œil aux résultats d’autres développeurs est toujours à la fois instructif et source d’inspiration. Et puis vous-même, vous avez l’occasion de partager vos créations les plus abouties. Et pour se faire, rien de plus simple. Chaque utilisateur peut stocker ses créations sur le serveur de jeu et ensuite partager votre clé de téléchargement qui permettra à n’importe qui de récupérer vos joyeusetés.

SmileBASIC Capture d'écran

Finalement ?

Vous l’aurez deviné, SmileBASIC m’a fort séduit. Dans le genre un peu rétro et en décalage total de ce qui se fait habituellement sur Nintendo 3DS, ce petit bijou permet d’acquérir de vraies bases de programmation et de créer de vrais petits jeux. On fatigue par moment à force de taper du code au stylet, mais on fini toujours par revenir sur nos projets en cours histoire d’en voir le bout et de les tester. Un titre que je conseille fortement à tous les fanas de programmation et les curieux du fond qui veulent juste se faire une idée sur le métier de programmeur.

 

On aime :

  • Des heures de développement / jeu
  • Parfait pour se triturer les méninges un dimanche de pluie
  • "Presque" sans limite !

On aime moins :

  • Coder au stylet ... un calvaire
0 POST COMMENT

Accueil Forums [TEST] SmileBASIC

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par Washisama Washisama, il y a 1 mois et 2 semaines. This post has been viewed 151 times

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.