Rendez-moi ma virginité !

— Bastien
/ Catégorie / GC-2011

GC 2011 : Les babes du salon en supermarionation … ou pas

thumbnail

Qu’elles soient brunes, blondes ou encore rousses, les babes « Gamescomiennes » ont véritablement tout donné à cette Gamescom 2011. Et afin d’illustrer un minimum nos propos, retrouvez dans la suite la vidéo accompagnée de la galerie leur étant dédiée. Mon coup de coeur va pour les charmantes et accueillantes promo-girls de World of Tanks. Et vous ?

EDIT de JonhyBleez : « Pas mal, pas mal. Dommage qu’il n’y ai pas eu plus de promo-boys … »

gallery

gallery

gallery

gallery

gallery

gallery

gallery

gallery

gallery

gallery

gallery

gallery

gallery

gallery

gallery

gallery

gallery

gallery

gallery

gallery

gallery

gallery

gallery

gallery

gallery

gallery

gallery

gallery

gallery

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pas possible de se rendre à la Gamescom, heureusement, Trion est là

par JonhyBleez
thumbnail

Chez Trion, ils ont pitié des gens tristes. Alors comme ça, dans un souci de bonté, ils ont placé deux petites caméras sur leur stand et vous permettent de voir ce qu’y se passe à la Gamescom en live.

A deux jours près, nous, au Blog Jeu Vidéo, on perdait un co worker clépto-norvégien qui s’attaquait à un tapis de souris. Nous ne sommes que peu de chose finalement.

Chez Trion, on nous apprend qu’il y a trop de monde à la Gamescom pour le moment. Du coup, les portes sont fermées !

GC 2011 : Comme si vous y étiez – le Hall 9 en vidéo

thumbnail

Dernier hall de cette Gamescom 2011, le hall 9 toujours destiné au public a suscité beaucoup d’intérêt de la part des visiteurs puisqu’il représentait à lui seul quasi 90% des MMORPG présents à cette convention. C’est donc aussi bien Guild Wars 2 que Rift, en passant par Wildstar et Tera, qu’il était possible de tester et qui offrait la possibilité aux fans de repartir avec divers goodies. 

Je vous laisse visiter cette salle, je préciserais juste que d’autres images et vidéos de la Gamescom sont en route.

GC 2011 : Tom Clancy’s Ghost Recon Future Soldier

par JonhyBleez
thumbnail

Ma dernière présentation chez Ubisoft, c’était le prochain Ghost Recon Future Soldier. On nous apprend dès le début qu’une volonté de lier les Tom Clancy’s entre eux est née, et qu’on trouvera des réponses à un jeu dans un autre, que certains évènements seront liés, et rien que ça commence à me faire bouillir sur ma chaise. On pourra jouer à ce Ghost Recon jusqu’à 4 en coop. Ici, ils étaient à 2 humains, les 2 autres controlés par l’IA. Chacun sur son écran, trop classe, c’est parti. La présentation se fait sur une nouvelle map, ‘Zambia‘. L’objectif, empêcher un avion de décoller. Ce conflit se passe dans un futur proche, et les Ghosts sont équipés des dernières technologies militaires, agissant sur les champs de batailles les plus dangereux du globe. Ils sont quatre, face à une armée.

La mission commence en infiltration. Chaque geste est calculé. L’un des Ghosts cible les ennemis à l’aide d’un drone de reconaissance volant. Trop dangereux de continuer comme ça, le drone se transforme et continu en roulant, plus discret mais plus lent. Les cibles cochées, l’ordre est donné de faire feu en même temps. Les 4 Ghosts abattent leurs cibles, ils peuvent continuer. La section spéciale s’approche d’un hangard, l’éclaireur avait oublié un ennemi. Un coup de feu sonne l’alerte. Et là, vraiment énorme, c’est la guerre.

Le changement d’ambiance est simplement hallucinant. J’ai rarement vu ça, que ce soit dans un film ou dans un jeu. On avait l’impression d’assister à une vrai intervention. On ressentait l’intensité du champ de bataille dans la petite pièce réservée aux journalistes.

Obligé d’opérer à couvert désormais. Les tirs de barages permettent aux autres membres de l’équipe de se déplacer mais la moindre erreur se paie cash. Un bon travail d’équipe permettra d’abattre l’avion qui tentait de décoller. Ce dernier s’écrase un peu plus loin. Les Ghosts se dirige alors vers le lieu du crash. Une tempête de sable, au rendu impressionant, permet à notre section d’infiltrer le site, malgré une vue limitée à 2 mètres. La présentation se termine ici et on a qu’une seule envie c’est de féliciter la team du jeu. En effet, Future Soldier se rapproche des volets plus simulations qui on fait le succès de la série. Lors d’un échange questions/réponses, on nous explique que la team du jeu a des consultants qui opèrent encore maintenant. Très vite, ces personnes se sont investies dans le jeu, jusqu’à faire toutes les motions captures au lieu de les assistées. Le résultat est là, en un seul mot, on s’y croirait !  C’est prévu pour l’automne 2011, et ça risque de faire un carton.

GC 2011 : FarCry3

par JonhyBleez
thumbnail

J’enchaîne ma tournée chez Ubisoft avec FarCry3, rien que ça. Visuellement, une fois la présentation commencée, une grosse claque. La végétation est tout simplement frappante de réalisme. L’île est ultra détaillée. On est tout de suite immergé dans la peau de Jason Brody, qui commence mal ses vacances… le pauvre. Petite parenthèse, la démo était faite avec un pad 360. Si le jeu est comme ça sur console, j’imagine même pas ce que ça donnera sur PC; mais je ne suis pas certain du support utiliser lors de la présentation.

Un petit pitch pour vous mettre dans le bain. Vous êtes sur une île, vos potes sont portés disparus ou morts, votre meuf s’est faite kidnappée, et l’environnement est hostile, surtout de par les gens qui zonent dans le coin. Vous choppez un bon spot en hauteur pour voir ce qui se passe et sans le voir venir, un coup de cross sur la tempe vous assomme comme un vieux le serait avec un bon cognac et 2 pills de viagra.

Très vite les choses se compliquent, mais vous vous en sortez tant bien que mal. Un point sur lequel le lead game designer Jamie Keen a insisté, c’est sur l’interaction que l’on pourra avoir avec l’île. Par exemple, une cascade couvrira votre approche et un garde ne vous entendra pas arriver. Il nous a également montré qu’en regardant un peu autour de soi, on trouvera la ou plutôt sa meilleure solution à un problème qui se pose. On pourra aussi se la jouer à la Schwarzy et mitrailler tout ce qui bouge sans trop réfléchir, mais sachez que de nombreux chemins s’offrent au joueur, pour coller à chaque style de jeu.

Pas de date communiquée, juste l’année 2012. La démo était courte, mais ce que j’ai vu laisse présager un bon gros FPS en vue. L’accent est mis sur la liberté; l’île, qui sera votre alliée; un scénario réaliste pointant les aspects sombres de l’humanité; et des graphismes qui donnent envie de s’équiper en bon matos pour faire tourner tout ça dès que possible, sur un bon gros 27 pouce pourquoi pas.

gallery gallery gallery

gallery

gallery

GC 2011 : Nos impressions de Batman Arkham City

thumbnail

Ce qu’on retiendra de l’apparition de Batman lors de cette Gamescom, et ce, aussi bien behind closed doors que sur le stand qui lui était dédié, c’est que le titre arrivera très probablement chez nous ce 21 octobre 2011 avec le support de la 3D. Sinon, la démo jouable était bien la même que celle de l’E3 et on remarquera tout de même, grâce aux deux présentateurs de chez Rocksteady Studios qui jouaient simultanément sur Xbox 360 et PS3 à une série de challenge maps, que le jeu semblait identique autant du point de vue du framerate que des graphismes. Navré pour la congrégation nationale du troll …

GC 2011 : Rayman Origins

par JonhyBleez
thumbnail

Une présentation entièrement en français, c’est plutôt rare à la Gamescom et ça fait pas de mal. Mon second rendez vous chez Ubisoft pour Rayman Origins. On s’est éclaté sur 3 niveaux à 4 en coop. On a même essayé de se faire un boss et on a pas vu le temps passé. Vous comprendrez donc par cela que c’est du tout bon !

Le jeu propose de parcourir des niveaux, en solo ou jusqu’à 4 joueurs, dans un syle à la Donkey Kong Country, du bon vieu platerforme 2D super efficace. Si le titre de Nintendo a fait pas mal de bruit, je ne doute pas une seule seconde que le jeu d’Ubisoft en fasse de même. Rayman Origins est développé par l’équipe UBIart à Montpellier et bâti à partir d’un moteur open-source – le « UBIart Framework »– conçu par Michel Ancel. Je peux déjà affirmer que la jouabilité et les graphismes atteignent un niveau plus qu’honorable.

Une prise en main immédiate, du fun – beaucoup de fun – et surtout ce coup de patte graphique exceptionnel. Chacun des niveaux, au nombre de 66, se base sur un thème (la musique, la cuisine,…); et autant vous dire tout de suite que les designers qui ont travaillé sur ce titre ne sont pas des bras cassés.

C’est coloré, on retrouve une centaine de personnages différents, les situations sont directement liées à l’un des 12 thèmes proposés, bref, c’est un vrai régal.

On nous annonce également une vingtaine d’heures de jeu, ce qui est plutot rare pour de la plateforme et ça a le mérite d’être souligné. Je vous le dis déjà, sur le line up d’Ubisoft, Rayman Origins a été mon coup de coeur.

 

GC 2011 : Nos impressions de la PS Vita

thumbnail

Dans les salons particuliers de Sony, nous avons eu l’occasion de tester la nouvelle console portable, la déjà très attendue Vita… Petit tour de nos premières impressions…

L’écran tactile

Je n’ai pas sorti une règle de ma poche mais l’écran de la console est bien plus grand que celui d’un iPhone ! Réactif, lumineux et agréable, il répond forcément à l’oeil et surtout aux doigts ! La machine semble totalement au point et on peut se demander pourquoi elle ne sortira pas avant 2012 sur le marché européen… La société Sony est aussi experte pour se faire attendre, se faire désirer et faire baver d’envie des nuées de joueurs !

Les touches

Comme j’en parlais dans mon aperçu de Escape Plan, la plus originale des commandes est probablement le backtouch… En tapotant l’arrière de votre console, vous changerez le cours du jeu… Difficile de percevoir quelles seront les possibilités proposées par cette touche mais il me semble important de pas perdre tout cela de vue… Pour le reste, on retrouve toutes les commandes d’un paddle de PS3, les deux joysticks, soit un en plus que sur la PSP… Il est amusant d’ailleurs de voir que les touches se multiplient pour une console à écran tactile 🙂 ! Cela permettra probablement de continuer de marquer la différence entre les smartphones et consoles… Tant mieux pour les joueurs ! 

Support

Au dessus de l’écran se trouvent deux espaces… À quoi serviront-ils ? Je ne sais pas ! Une chose est sûre, à l’instar de ce qui s’est fait avec la PS Go il y a quelques années, Sony n’embarquera plus de lecteur de disques UMD sur sa console… Un nouveau format de stockage a été développé et on sait déjà que certains titres seront à télécharger plutôt qu’à trouver dans le commerce.

Réseaux sociaux, wi-fi & Co

La Vita est résolument tournée vers l’internet, la géolocalisation, les réseaux sociaux. C’est vrai pour Sony et pour tous les autres… Cette nouvelle dimension est d’ailleurs, à mes yeux, la tendance lourde la plus forte de ce salon.

GC 2011 : Sony casse ses prix …

thumbnail

Histoire d’illustrer la news concernant la baisse des prix chez Sony.

large

Source : www.latong.com

GC 2011 : Mass Effect 3 c’est du lourd…

thumbnail

Vous êtes nombreux à l’attendre et je n’étais d’ailleurs pas tout seul pour le découvrir lors de la Gamescom, Mass Effect 3 le jeu de rôle futuriste de Bioware n’est toujours pas prêt de débarquer, mais je vous propose de faire un petit point d’où en est le développement et ce que cet action/RPG aura réellement dans le bide.

1.jpgSi vous suivez un peu l’actu du jeu vidéo de temps à autres sur Le Blog Jeu vidéo, vous savez sans doute que le commandant Shepard sera de retour le 9 mars 2012 sur PC, Xbox 360 et Playstation 3. Vous le ferez parcourir la galaxie en luttant contre l’organisation pro-humaine des Cerberus et les autres Moissonneurs, tout en décidant d’effectuer telles ou telles actions, donner certaines réponses qui influenceront très fort le déroulement du scénario qui selon les explication semble bien construit et assez intéressant à vivre.

Je ne vais pas faire dans le datail, le gameplay ressemble fortement aux précédents épisodes, on remarquera simplement que certaines capaicités, comme celle d’améliorer les capacités de ses équipements, d’effectuer des petites roulades d’esquives, de sauter d’une cache à une autre et de tuer au corps à corps avec une arme spéciale. Le tout gagne ainsi en dynamisme et en précision par rapport aux deux autres opus. La possibilité de donner des ordres à ses alliés via le menu de pause est aussi très intéressante, car ils peuvent vous apporter une aide non négligeable lors de rudes combats.

2.jpgIl fallait s’y attendre aussi, graphiquement c’est une tuerie, même si le jeu est loin d’être terminé. La profondeur de champs est énorme, on se surprend à admirer le fond des écrans, jusqu’à ce que des hordes d’ennemis assez impressionantes voulant vous mettre en pièce, vous ramènent à la réalité. De plus, la mise en scène, l’ambiance, la bande son, tout est vraiment très bien réalisé et vous immerge dés les premières secondes dans le soft.

En résumé, Mass Effect 3 est bien parti pour dominer les deux autres épisodes et s’imposer sans trop de difficultés. Les quelques améliorations apportées au gameplay sont sympas, mais très originales. Il reste donc basique mais toujours aussi efficace et facile ! Il ne reste plus qu’à espérer que les scènes de dialogues soient un peu retouchés et mieux gérés que ses prédécesseurs, ce qui nous permettrait vraiment d’atteindre le bonheur total…

Je vous laisse découvrir cette toute nouvelle vidéo plubliée spécialement pour la Gamescom en guise de conclusion.