Rendez-moi ma virginité !

— Bastien
/ Catégorie / InGame

J-Stars Victory VS : Un pemier trailer de gameplay

thumbnail

Votre rêve était de voir tous vos héros de mangas préférés côte à côte ? Et bien Namco Bandai Games travaille activement pour le réaliser ! J-Stars Victory Versus c’est un jeu de baston qui va sans nul doute décoiffer et faire des heureux. La preuve avec ces quelques images animées…

Tous nos héros en pleine baston ! Géniaaaaal...Anciennement nommé Project Versus J, le jeu vidéo qui célèbrera le 45ème anniversaire du cultissime magazine japonais « Weekly Shonen Jump » répondra finalement au doux nom de J-Stars Victory Versus. Un jeu que Namco Bandai Games se prépare à proposer très bientôt sur PlayStation 3 et PS Vita. Afin de l’annoncer officiellement, l’éditeur/producteur vient d’en publier un tout premier trailer de gameplay, une bande annonce vers laquelle tous les regards de la toile se tournent avec émerveillement.

Celui-ci, mettant en scène quelques bribes de combats entre nos chers Naruto, Sangoku, Toriko et Luffy, n’a engendré en moi que des désirs de possession incontrôlables et une impatience cannibalesque ! Je l’ai trouvé assez bien foutu, attractif et nerveux. Et puis, moi aussi j’attend ce genre de titre depuis des années… en grand fan, je ne peux qu’espérer le meilleur pour ce genre de jeu.

Le kaméhaméha sera bien évidemment de la partie !Je n’ai pas encore de date de sortie précise à vous donner malheureusement, mais je peux vous assurer que le casting de ce jeu sera loin d’être ridicule, qu’il ne se limitera pas à ces quatre héros légendaires et qu’il assurera une fidélité parfaite en ce qui concerne les différentes techniques des personnages jouables par rapport à leurs séries respectives.

Vivement un peu plus d’infos !

Ce samedi c’est : Cart Life

thumbnail

D’habitude, un survival c’est un jeu où un avatar doit survivre à un décor apocalyptique, peut-être avec des zombies, des grosses bêbêtes crapuleuses, ou des créatures assoiffées de sang,… mais ce samedi, il n’y a rien de tout cela. Avec Cart Life, la survie est ramenée à sa plus simple expression, à savoir : vis ta vie de merde mon gars ! Gagne ton pain pour t’acheter à bouffer, t’offrir un toit et grimper les échelons de la société malgré toutes les tuiles qui pourraient te tomber dessus. Le seul objectif a garder en vue tout au long du jeu, c’est réussir en gardant la tête haute face à toutes les désillusions qui remplissent une existence à la base très pourrie. Va falloir s’en sortir dignement en combattant ou alors crever comme une merde…

Le vrai survival

Ca a son charme comme style graphiqueAvec ses graphismes 8 bits et ses musiques on ne peut plus old-school, ses nuances de noir et blanc, ces interfaces de gestion dignes de vieux journaux, ce jeu place clairement la donne, on est pas la pour rigoler ! Au choix, vous pouvez incarner Andrus ou Mélanie deux personnes uniques mais d’une banalité exemplaire.

Andrus, c’est un réfugié Ukrénien arrivé très récemment pour refaire sa vie aux Etats-Unis en tant que vendeur de journaux. Un gars sans aucun point de chute, qui n’est accompagné que de son chat, Mr. Glembovski. Vous entamerez sa nouvelle vie par la recherche d’un endroit où dormir. Tandis que Mélanie de son côté est en plein divorce et a dû quitter son travail de bureau pour se lancer dans la vente de café. En parallèle de son nouveau job, elle doit également s’occuper de sa fille Laura, et prouver à la justice qu’elle peut gagner assez d’argent seule pour en obtenir la garde. Deux vies magnifique qui font rêver quoi… deux vies qu’il va pourtant falloir remplir du mieux possible.

Qui pour donner un coup de main à Mélanie ?Le truc c’est que quelque soit le choix du personnage, ils seront liés aux mêmes besoins que vous, moi ou un Sims. C’est à dire qu’il faut les faire manger, boire, se laver, se reposer,… mais il faudra également prendre en compte leurs différents petits caprices, comme aller chercher les clopes d’Andrus à la tabatière du coin, chercher Laura à l’école, ne jamais oublier les croquettes du chat lors des courses, des médocs et j’en passe. Si vous ne le faites pas, il ne sera pas étonnant de voir son personnage changer ou dépérir ainsi que sa qualité de vie.

Malheureusement, tous ces achats ont un prix. Et pour avoir de quoi se les offrir, bin faut bien bosser dur. Je vous prie de croire que le boulot c’est pas de tout repos, mais si vous faites bien ça, les promotions et les gains en seront votre récompense. Une bonne gestion des évènements, de son budget et de son temps sont la clé pour réussir !

Une personnalité

Un petit air de Gilles Péon non ?Cart Life n’est peut être pas un hit, déjà il est entièrement en anglais, mais il est bourré de très très bonnes idées et de concepts assez bien mis en place. Déjà il s’intéresse à la vie de deux personnages banals à souhait et tente d’en ressortir leur existence parmis des millions de gens comme eux, mais ce qui s’avère très intéressant dans ce soft gratuit, c’est qu’au fil du jeu et à travers différentes actions, le personnage que vous gérez commence à gagner une identité propre. Car en plus du métro-boulot-dodo répétitif qui fait de lui un robot de la société, l’apprentissage d’une humanité est possible via la gestion d’autres évenements spéciaux. On se rend compte que les autres personnes ont eux aussi des problèmes, des tâches à remplir, un boulot à effectuer.

En résumé, il s’agit d’un jeu qui vous poussera peut être à la réflexion sur notre manière d’être, nos agissement dans la société et nos qualités de vie actuelles…

Le rêve américain

Pour tenter de réaliser le rêve américain avec l’un des deux personnages, il faut d’abord télécharger le jeu gratuitement en cliquand sur le lien ci-dessous :

CART LIFE

Une fois téléchargé, rien de plus simple pour y jouer.

– Désarchivez le fichier .zip avec winrar par exemple

– Lancez l’apllication Cart Life.exe qui vient d’apparaître comme par magie !

 

Bon jeu, et n’hésitez pas à venir nous faire part de vos expériences avec Cart Life 😉

 

 

Metal Gear Solid V : The Phantom Pain officiellement annoncé

par JonhyBleez
thumbnail

Fin du teasing en mousse qui avait commencé lors des VGAs autour du titre The Phantom Pain par le fameux Moby Dick Studio. C’est donc hier durant la GDC que Hideo Kojima a officialisé Metal Gear Solid V : The Phantom Pain.

Plus surprenant toutefois, on apprend que The Phantom Pain et Metal Gear Solid Ground Zeroes ne sont qu’un seul et même jeu, Metal Gear Solid V. Décidemment, Kojima Production est plein de surprise et sait comment faire monter l’attente. Quelle communication marketing de génie chez Konami !

Tout ça tourne sur le nouveau moteur maison, le Fox Engine, et il faut avouer qu’il semble en avoir sous le capot, d’autant que le jeu est annoncé sur PS3 et Xbox 360, sans doute pour profiter d’un parc consoles très bien installé pour cette fin de génération HD. La démo de gameplay a toutefois été faite sur un PC. Comme ça tout est dit.

Et parce qu’il ne faut pas oublier, on rappelle l’interview du faux Joakim Mogren du faux Moby Dick Studios par Geoff « Doritos Man » Keighley. Non, aucun commentaire là-dessus. Pas besoin.

Watch_Dogs : un rapport de sécurité ctOS qui nous dit tout !

thumbnail

Une nouvelle vidéo diffusée aujourd’hui passe en revue la séquence de gameplay présentée lors de la conférence de Sony et l’analyse sous la forme d’un rapport de sécurité ctOS sur Aiden Pierce, le héros du jeu.

On y retrouve donc quelques descriptions de ce que Aiden semblera pouvoir faire dans la version complète du jeu, en mettant en avant son goût prononcé pour le hacking en tout genre et son habilité à se mouvoir proche d’un véritable léumurien. La vidéo laisse planer une espèce de composante multijoueur en toute fin de vidéo.

Attendu pour la fin de l’année sur 360, PS3, Wii U, PC et PS4, Watch_Dogs semble, malgré l’attente, vouloir garder le gros pour la fin.

Assassin’s Creed IV Black Flag se montre « in-game »

par JonhyBleez

Ubisoft dévoile un premier trailer titré « gameplay » pour Assassin’s Creed IV Black Flag. Nous on parlera plutôt d’images in-game, car on ne voit pas tellement de gameplay en fait.

Cette vidéo fait un rapide récapitulatif de l’histoire de ce prochain épisode qui se déroulera à l’aube du 18ème siècle. On y incarnera Edward Kenway, jeune pirate britannique et combattant aguerri qui sera plongé au cœur de la guerre antique entre Assassins et Templiers durant l’Age d’or de la Piraterie.

L’éditeur français profite de cette vidéo pour nous parler de la multitude d’éditions collector qui seront disponibles avec plus ou moins de contenu exclusif.

Pour finir, sachez que toute pré commande sera accompagnée d’un code pour accéder au programme VIP d’Assassin’s Creed : THE WATCH.

Les joueurs s’enregistrant sur le programme THE WATCH deviendront membre d’une communauté restreinte de fans d’Assassin’s Creed, pouvant participer à des discussions en ligne, uploader leur propre contenu et comparer leurs talents et leurs succès.

De là à pré commander le jeu, n’importe quel jeu d’ailleurs… Dans la team LBJV en tout cas, on évite cette pratique, et on la déconseille fortement. Il est vrai qu’on est jamais à l’abri d’une mauvaise surprise. On se demande aussi laquelle de ces éditions collector est celle qui a le moins de bugs en tous genres.

Le jeu sortira sur Xbox 360, PlayStation3 et PlayStation4, Nintendo Wii U et PC.

Plus d’information sur THE WATCH.

VOD de la MLG 2013 sur HotS sur la chaine Twitch TV de Gamekult

par JonhyBleez
thumbnail


Hier jusque tard dans la nuit se déroulait les 1/4 – 1/2 et la finale de la Major League Gaming 2013, le premier tournoi Pro sur l’extension de StarCraft 2 : Heart of the Swarm.

Gamekult, partenaire du tounoi, a streamé toute la journée et jusqu’au bout de la nuit des matchs de folies avec aux commentaires les gars d’Ogaming TV Pomf et Thud, MoMaN, Trunks et toute la clique.

La finale opposait le jeune Life – 16 ans et déjà un palmarès monstrueux dont notamment la dernière MLG – à la légende Terran Flash.

Vous pouvez voir cette finale à partir de 8:35:00 sur le player Twitch TV. Définitivement, Heart of the Swarm remet les compteurs à zéro et les pro devront optimiser leur façon de jouer avec les nouvelles unités et les ajustements fait sur les anciennes.

GRID 2 présente les WSR en vidéo

thumbnail

GRID 2 promet d’être riche en courses spectaculaires ! Après quelques semaines de silence radio, Patrick Callahan nous explique en détail et via un nouveau trailer sacrement alléchant, ce que seront ses fameuses World Series Racing qu’il a créé. Vidéo à ne pas manquer pour tout fan de belles mécaniques…

La nouvelle référence des jeux de course ?Il leur aura fallu pas mal de temps, mais Codemasters se décide enfin à nous retoucher un mot de son fabuleux jeu de course avec la publication de cette nouvelle bande annonce. Comme nous pouvions nous y attendre, celle-ci nous présente quelques uns des lieux mythiques dans lesquels les baguarres pour la tête de la course feront rage, notamment le circuit d’Indianapolis ou les rues bondées de Chicago voir même une jolie course montagneuse.

Si vous montez un peu le son de votre support durant le visionnage, vous entendrez également un puissant milliardaire 100% passioné de voitures répondant au nom de Patrick Callahan nous explique ce qui l’a poussé à créer les World Series Racing. Fort à croire que dans GRID 2, nous pourrons participer à ce terrible championnat ne rassemblant que les meilleurs pilotes de la planète.

Un milliardaire qui crée des course, ça vous inspire quoi ?Une fois de plus j’ai été bluffé par la qualité des graphismes proposé dans ce trailer. J’ai l’impression que non seulement les décors, mais aussi les voitures, affichent une réalisation proche de la perfection ! D’autant plus qu’ajouté aux traditionnels tournois, ce concept de richard qui crée des championnant pour son plaisir peut se montrer assez attrayant à jouer. De plus, gardant toujours Race Driver Grid comme une référence du jeu de voiture depuis de nombreuses années, je n’hésiterai pas une seule seconde à m’offrir ce GRID 2, je serai prêt à parier ma fortune que Codemasters ne nous decevra pas ! Je vous conseille sincèrement de faire pareil ce 31 mai prochain… et vous m’en direz des nouvelles.

Quelques explications de Brothers : A Tale of Two Sons par Josef Fares

thumbnail

Ce Brothers : A Tale of Two Sons est une véritable petite pépite sortie tout droit de l’imaginaire de Starbreeze et plus particulièrement de Josef Fares, réalisateur du titre présent dans la vidéo ci-dessus. Et comme il le dit si bien :

« Brothers » est une histoire d’aventure et une expérience émotionnelle dans un univers fantaisiste.

Une aventure qui raconte l’histoire de deux frères qui vont devoir, pour sauver leur père, trouver « l’eau de la vie ». Si la réalisation nous rappelle les premières images de Fable pour son level-design, la morphologie des personnages et la teinte donné au jeu, ici c’est surtout le mode de jeu qui enfonce le clou. Le joystick de gauche pour contrôler le grand-frère et celui de gauche pour le petit-frère. Même chose pour les gâchettes. La personnalité des deux frangins étant assez différentes, le résultats de vos interactions différeront également selon de qui exécutera l’action. A vous donc de faire le bon choix, même si jusqu’ici rien ne laisse penser que nos choix aient de réelles incidences sur le fil de l’histoire.

Brother : A Tale of Two Sons sera disponible ce printemps 2013 sur le PSN, Xbox Live et Steam.

gallery

gallery

gallery

gallery

gallery

Un 4ème DLC gratuit pour Endless Space !

par JonhyBleez
thumbnail

Certains studios travaillent encore pour servir leur communauté et pas uniquement pour lui pomper son argent. C’est le cas du studio français Amplitude Studio qui sort un 4ème DLC gratuit pour fêter les 300,000 unités écoulées pour leur 4X spatial Endless Space.

Appelé Virtual Awakening, ce 4ème DLC  apporte son lot de nouveautés avec un mystérieux héros, de nouveaux éléments de gameplay, de nouveaux évènements aléatoires, des améliorations du côté de l’IA et d’autres éléments sans plus de précision.

La fête continue également sur Steam où le jeu sera en promo à -50% jusqu’au 18 mars. À 14,99€, il n’y a aucune raison de passer à côté !

Resident Evil Revelations s’adapte bien !

thumbnail

C’est une bonne chose pour nous, Capcom s’est décidé à tenir sa promesse ! Suite à son succès sur 3DS et aux demandes incessantes des gamers, les nippons nous avaient promis une adaptation HDisée du très bon Resident Evil Revelations pour 2013. Et bien sachez que celui-ci est en train de prendre forme et qu’il ne devrait pas traîner à dabarquer… trailers à l’appui !

Il y en aura pour tout le monde cette fois !Sorti il y a maintenant un peu plus d’un an sur 3DS, Resident Evil Revelations fût sans nul doute un des fers de lance de la console (à cette époque en perdition), un titre phare à qui Nintendo doit beaucoup. C’est en grande partie grâce à ce titre vraiment bien fichu que les ventes de la 3DS ont pu relever un peu la tête vous ne pensez pas ? En tout cas moi je le crois…

Graphiquement bien retouché on dirait !C’est d’ailleurs suite à ce succès retentissant et surtout face aux hurlements des joueurs qui n’avaient pas la possibilité de se plonger dans cette énième aventure bio-hazardeuse faute de 3DS non-possédée, que Capcom a annulé l’exclusivité qui le liait à Nintendo et qu’il s’est lancé il y a peu dans une adaptation HD pour toutes les autres plateformes à la mode en ce moment. J’ai désormais le plaisir de vous annoncer que dans le courant du mois de mai prochain, le 24 mai pour être encore plus précis, Capcom nous proposera Resident Evil Revelations : Unveiled Edition.

Un titre à ne pas manquer pour tout fan qui se respecte.Au menu, on y retrouvera bien évidemment l’entièrté du jeu 3DS, mais bien évidemment très très largement retravaillé graphiquement au vu des différences de performances entre la portable 3D de Nintendo et nos actuelles PS3, Xbox 360, Wii U ou PC. Personnellement, je vous conseille de sauter dessus dés ses premières minutes en rayon. Il s’agit d’un titre à ne pas manquer pour les fans de la saga, qui sera par la même occasion bien plus jouable au pad console que sur 3DS, car moi j’avais du m’offrir le fameux Circle Pad à 20€ qui s’avérait strictement nécessaire pour prendre plaisir à progresser et maîtriser le gameplay à 100%.