Rendez-moi ma virginité !

— Bastien
/ Catégorie / le Blog de Gilles

SOPA, blackout, Megaupload etc., la justice américaine met Internet au pas ?

thumbnail

Mercredi dernier, nombreuses étaient les protestations contre la SOPA (pour « Stop Online Piracy Act »), nos amis de Monsters’Lab ont d’ailleurs réalisé une page à ce sujet. Pour être clair et précis, SOPA est une proposition de loi du républicain Lamar Smith visant à lutter plus efficacement et plus en profondeur contre la violation en ligne des droits d’auteurs.

On frappera encore plus fort !

Le nouveau texte organise, nottament, la mort économique des sites contrevenants en suspendant les revenus publiciaires mais aussi, et c’est plus grave, la fin des transactions financières avec divers services : Visa, Paypal, Mastercard… Quand on sait que ces acteurs banquaires avaient – sans qu’une décision de la justice américaine n’ait dû être prise – privé WikiLeaks de la possibilité de l’employer, ça jette un froid. Selon Julian Assange, porte-parole et fondateur du site qui publiait fuites d’information et documents confidentiels, cette rupture de service la privé de 95% de ses revenus et mené à la fermeture (provisoire ?) du site… Qu’en sera-t-il demain si la loi est adoptée ?

La fin de Wikipédia ?

Autre source de la plus vive inquiétude, la possibilité de faire bloquer un site par une procédure simplifiée… Comme l’explique Christophe Henner, responsable de la communication de Wikipédia France dans une interview publiée sur le Nouvel Obs : « Ces deux textes prévoient de faciliter largement le blocage de tous les sites considérés comme portant atteinte aux droits d’auteur. Toute personne jugeant que ses droits ne sont pas respectés pourrait aussi faire bloquer le site en question, par une procédure simplifiée, sans passer par un juge. Imaginez le résultat (…) on devrait mettre en place une équipe de juristes chargée uniquement de répondre aux attaques d’internautes cherchant à nuire. Ce serait un tel gouffre financier qu’à terme la survie du site pourrait être menacée. » Ca ne s’arrête pas là, SOPA confère l’immunité juridique aux services qui feront tout pour la faire respecter… Autrement dit, il serait extrêment facile d’emmerder le monde entier… C’est donc la liberté d’expression de chacun et la liberté de consulter des sites qui est menacée. On pourrait penser que cela se cantonne aux USA mais – pardon de le répèter – les frontières digitales sont bien poreuses ! Organisant, mercredi, une journée de blackout sur son site EN, Wikipedia proteste contre cette loi liberticide…

Pour Megaupload, c’est confirmé !

Hier en fin de journée, alors que SOPA n’est toujours pas une loi mais toujours un projet, le site du FBI nous l’annoncait dans un communiqué de presse, Megaupload, c’est fini, terminé, rangé, plié,… !

Sur Facebook et ailleurs les réactions sont nombreuses, le groupe 72 minutes de silence pour Megaupload rassemble plus de 12 000 j’aime et une avalanche de commentaires en quelques heures. Un compte Twitter officiel d’Anonymous nous propose d’aller chercher du popcorn parce que la nuit sera longue…

Je ne suis pas prêt à me couper une couille pour protester contre la fermeture de Megaupload et autres sites du même genre, je ne céderai pas la deuxième pour le volet de POPA qui propose de lutter contre les vendeurs de faux médicaments – qui sont également visés – mais je m’inquiète tout de même. Ce que demain nous promet est inquiétant et cette-fois, nous ne sommes pas dans un jeu…

USA : Des places réservées aux twitters dépendants !

thumbnail

On le sait depuis longtemps… Il y a quelque chose de pourri au royaume de Barack, on ne va pas vous parler du syndrome de la guerre du Golfe dont souffrent des GI, des accords fiscaux, de la course à l’investiture… Nous parlons plutôt de Twitter et cinéma…  

Vous êtes twitter dépendant, vous twittez en dormant, mangeant, joggant, conduisant, lisant, b**sant ? Pendant l’accouchement de votre chérie, votre mariage ou l’enterrement du vieil oncle, vous diffusiez des messages à vos followers ? Vous enlevez votre smartphone, c’est pire que vous coupez une couille ? Voici une excellente nouvelle pour vous, désormais quelques salles étatsuniennes proposent des « tweet seats » autrement dit, des places pour tweeter !

Le but ? Faire parler d’un film avant et pendant sa projection pour rameuter un maximum de monde… Comme on sait que chuchotements et pépiellement sont embêtants durant le film et pour éviter que les autres spectateurs soient incommodés par le bruit et ou la lumière des appareils, quelques sièges – au fond de la salle – seront réservés aux twittophiles (cette phrase est la plus longue jamais postée sans majuscule sur votre site préféré !). On va plus loin encore… Cela pourrait être proposé dans les salles de théâtre et ailleurs, l’une ou l’autre expérience aurait déjà été tentée !

Perso, si je dois continuer à sortir 12 euros pour aller voir un film et que je me retrouve coincé entre un gars qui tweete et une demoiselle qui mange des nachos accompagnés d’une odorante et crapuleuse sauce fromagée… Je pense que je finirais définitivemnt à préférer mon canapé !

Winsongs 95

thumbnail

J’ai le pixel nostalgique aujourd’hui… D’abord j’ai autant de voix que Carla sous prozac, Steeve Jobs est mort (oué, nous aussi on en parle) et puis je suis retombé sur une vidéo qui nous avait beaucoup fait rire il y a 10 ans (12 peut-être…) Je travaillais alors sur le site de Kid City, site qu’est mort lui aussi, avec des gens intéressants, passionés, macophiles…

Les GSM les plus performants nous permettaient de wapper sur les 23 pages qui proposaient de l’info, leur écran proposait 16 incroyables couleurs d’une magnifique intensité. On utilisait encore des disquettes pour s’échanger des fichiers, la PS2 était un rêve, on commençait à s’habituer à compter avec l’euro, le moindre appareil photo numérique coûtait 100 000 francs (« tu veux dire 2499 euros?« ), les tours du WTC allaient ou s’étaient effondrées,…

Je vais pas vous chanter les Feuilles Mortes, j’ai plus de voix d’abord et puis le faire après Montand, c’est nul… Bref, j’ai le pixel nostalgique et avant de vous parler d’un temps que les moins de 20 ans etcaeatra, voici la vidéo qui nous faisait mourir de rire ! J’espère que ça vous plaira… Sinon, j’ai pire !   

Et si Mario n’avait pas été Mario ?

thumbnail

Imaginez l’affaire… Si Lucy avait raté le mammouth de 15h30 pour aller faire les courses, elle ne se serait pas retrouvée à cet endroit précis où des chercheurs l’ont découverte, si Hannibal n’avait pas franchi les pyrénées à dos d’éléphant mais sur celui de coccinnelles géantes, si les rois mages n’avaient pas offert l’or, la myrrhe et l’encens, mais une peluche de Nouky, des pralines Léonidas et un chèque FNAC, qu’Hitler s’appelait Moshé, que le carrefour Léonard était en fait le Delhaize Léonard, que Mario ne s’appelait pas Mario mais Pierre… Le monde aurait peut-être tout autre ! Pour Lucy, Hitler,… on ne s’aura jamais pour Mario, on peut profiter de cette petite vidéo ! 

 

L’avenir selon Microsoft

thumbnail

Ces lignes ont été rédigées durant la nuit de samedi à dimanche, c’est un détail qui a son importance, jugez-en par la suite !

J’adore le changement d’heure… Ca nous permet de commencer à travailler encore plus tôt que la veille et c’est super chouette ! Vous vous dites, qu’il est 5 heures du mat’ et que c’est une heure un rien matinale mais raisonnable tout de même pour sortir du lit… Après votre premier café de la journée, alors que vous êtes sûr qu’il est 5 heures et 3 minutes… Vous allumez votre ordi pour poster des petites choses sur votre site préféré et là, c’est le choc frontal ! L’ordi vous l’indique clairement… Il n’est pas dim. 5:04 mais dim 4:04… Tout ça pourquoi ? Parce que le réveil qui illumine vos nuits de sa lumière blafarde et rougeoyante n’est pas connecté au reste du monde ! Pensez-vous que, dans la petite vidéo qui suit, et qui propose une vision de l’avenir selon Microsoft, le réveil de la madame connaisse les mêmes problèmes ?

Le plus grand Pac Man de l’univers !

thumbnail

Vous avez quelques siècles à tuer devant vous ? Classez ce site en top de vos favoris !

C’est pour le compte de Namco, et en 1980, que Tōru Iwatani a créé Pac-Man. En utilisant les flèches de son clavier ou sa manette, le joueur devait déplacer un petit bonhomme tout rond et tout jaune à travers 256 niveaux… Souvenons-nous d’ailleurs que Billy Mitchel est arrivé au bout du jeu, en un peu plus de 6 heures et en réalisant un score parfait ! 

Le site que nous vous proposons aujourd’hui vous permettra non seulement de jouer à Pac Man, de créer des niveaux, de les partager avec vos petits amis sur Facebook mais il vous promet aussi des heures et des heures et des heures et des heures de plaisir parce que tous les niveaux s’enchainent les uns les autres via les entrées et sorties du jeu… Vous pensiez qu’en quittant l’écran par la porte de droite vous reviendrez à gauche ? Vous pensiez mal !   

Bref, si vous êtes mort et que l’éternité c’est long, surtout vers la fin comme disait Desproges… Voici de quoi vous faire patienter !

Saccage ton Alsace ! Le jeu

thumbnail

Oui, en vérité, mes frères, on peut à la fois être écolo et aimer les jeux vidéo… Oui, en vérité, mes soeurs, on peut aimer se glisser dans la peau – sévèrement burnées – d’un Niko Bellic tout en étant éminemment pacifiste. Oui, on peut – et disons le tout de suite – on doit, faire la part des choses et laisser celle du diable qui sommeille en nous s’exprimer, se défouler, se « Catharsiser » à travers le jeu pour, dans la minute qui suit, sauver la maman de Bambi. Cela semblera peut-être compliqué, stupide, paradoxal… Pour moi, le jeu cela s’apparente au Carnaval, période durant laquelle les règles se faisaient plus lâches…

Cette introduction me permet de vous exposer le coeur de mon propos, un petit jeu en ligne baptisé « Saccage ton Alsace, Le patrimoine on s’en fout, la nature on s’en fout aussi… » vous propose d’être le roi des barakis et de massacrer la verte Alsace !

Le jeu est une protestation contre la décision d’oragniser une manche du championnat du monde des rallyes dans des espaces verts, historiques ou présentant un intérêt important au niveau de la biodiversité… Mais il nous invite aussi à nous interroger sur ce qui acceptable – ou pas – de la part de politiques… « Est-ce que l’impôt peut financer le rallye alors qu’on doit encore et toujours organiser des campagnes de prévention routière ? » contre Le jeu a été créé dans le but de diffuser un message que refusait d’entendre une partie de la classe politique Alsacienne (« L’auto, c’est un peu comme une fleur qui éclot », Charles Buttner, président du conseil général du Haut-Rhin).

Le principe est jeu est très simple, vous demandez conduire aussi bien qu’un taximan bruxellois, polluez au maximum pour gagner de l’argent qui vous permettra d’avoir une voiture encore plus polluante !

À ceux qui se posent encore la question, je dirai que oui, mes soeurs, oui mes frères, on peut aimer faire une petite course virtuelle tout en trouvant que les mecs qui conduisent des bagnoles dans les bois, les sentiers, sur les plages, en Alsace, de Paris à Dakar ou de n’importe où ailleurs sont 500 connards sur la ligne de départ

PS : Vous le saviez vous que, Colin Mc Rae était mort dans un accident d’hélicoptère ?

 

 

Dancing Nippons !

thumbnail

Christophe Lefevre, excellent auteur du site techtrends.eu, dont on vous recommande vivement d’éviter la lecture, a posté hier sur son wall Google+ cette très jolie vidéo que je ne résiste pas à l’envie de partager avec vous !

Où est Wall-E ?

thumbnail

Il y  a quelques années, une splendide illu réalisée par une grande maison de disques vous mettait au défi d’identifier un maximum de groupes… Je n’ai pas retrouvé l’oeuvre mais le jeu était très rigolo : nous y avons passé de longues minutes à identifier les Sex Pistols, White Stripes, Beatlles, Nirvana, Indochine, là je déconne !

Je ne sais pas si Richard Sergent des Studios Hopewell a vu cette image mais celle qui propose peut y faire penser… Son truc à lui, c’est de poser la question « Where’s Wall-E ? »… Si cela vous rappelle le célèbre « Where’s Wally ? », c’est fait pour ! Wally est un personnage à lunettes et pull à lignes rouges et blanches que vous devez retrouver perdu parmi la foule. Dans l’image que vous retrouverez en cliquant ici, figurent 180 robots différents ! Après avoir retrouvé Wall-E, Richard vous met au défi d’en identifier un maximum. Utiliser cette image comme repère et transmettez-lui les fruits de votre recherche par mail !

 Source : l’excellent site Ecrans de Libération

Marvel, vous saurez tout !

thumbnail

large