Rendez-moi ma virginité !

— Bastien
/ Catégorie / PS2

J’ai vu : Ratchet & Clank – Le film

Le célèbre duo contre le « Déplanétiseur » !

Comme vous le savez sans doute, en tant que fan de cinéma et de gaming, je suis toujours à l’affût du moindre long métrage issu d’une saga de jeux vidéo. Ces derniers jours, mon attention s’est portée sur la récente adaptation de « Ratchet & Clank », laquelle me semblait plus que plaisante après avoir visionné les quelques bandes annonces disponibles sur le net. J’ai enfin pu le voir et le revoir une deuxième fois pour m’assurer de toutes ses qualités, mais également confirmer ses quelques petits ratés. C’est un poil mitigé que je vous propose maintenant ma petite critique sur le film « Ratchet & Clank » !

Pour ceux qui ont raté le début du cours :

Avant d’attaquer en force ma critique, je me permet, voir je me dois par respect pour la franchise, d’effectuer un petit retour en arrière sur le sujet et donner quelques stats pour ceux qui auraient vécu la dernière décennie dans une grotte : Ratchet & Clank c’est une saga bien connue des joueurs de PlayStation ! Il s’agit d’une lignée de jeux d’action et de plateformes créée et développée par les équipes du Studio Insomnic Games et éditée par Sony Computer Entertainement, ce qui explique son exclusivité aux consoles (y compris les portables) PlayStation. Depuis 2002, la saga met en scène les deux mêmes héros, Ratchet le Lombax (une sorte de félin de l’espace on va dire…) et son compagnon robotisé Clank. Les deux amis possèdent des compétences qui leur sont propres et coopèrent pour lutter contre les dangereux criminels qui veulent du mal à leur galaxie.

"Ratchet & Clank - Le film" est enfin disponible en DVD !

« Ratchet & Clank – Le film » est enfin disponible en DVD !

Il faut savoir que la série de jeu Ratchet & Clank s’est vendue à plus de 13 millions exemplaires, certains épisodes restant à l’heure actuelle dans la liste des jeux s’étant le mieux vendu en terme de valeur durant sa première semaine de commercialisation. Elle a toujours séduit ses joueurs, moi le premier d’ailleurs, par son duo de choc attachant, son humour particulier, son univers « comico-futuro-spacial » et ses histoires rocambolesques. Fort de ce succès, PlayStation annonça fièrement en avril 2013 qu’une adaptation de cette saga en un film d’animation était prévue pour 2015. Aujourd’hui en 2016, après un report qui n’a fait plaisir à personne, elle est enfin là ! « Ratchet & Clank – Le film » est sorti en salle chez nous en avril dernier et à probablement déjà fait quelques heureux et/ou quelques malheureux.

La théorie :

Le décor se plante très rapidement, suite un court discours du grand méchant Drek annonçant à ses larbins que son « Déplanétiseur », vaisseau spacial infernal armé d’un laser destructeur de planètes, allait encore frapper. Le temps de charger, de viser, de tirer… la planète de Ténemule n’était plus. C’est déjà la quatrième étoile réduite à néant en quelques jours, Drek est vraisemblablement impitoyable ! Il n’en faudra pas plus pour créer l’émoi de tous les habitants de la galaxie de Solana et pour que le Président ordonne aux « Rangers Galactiques » de recruter rapidement un nouveau membre et d’intervenir face au mal qui les guette.

Les Rangers Galactiques sont là pour protéger la galaxie

Les Rangers Galactiques sont là pour protéger la galaxie

Ratchet, mécanicien en quête de grandeur, suit tout cela impuissant à la télévision sur la planète Veldin. Fan invétéré du Capitaine Qwark, chef des Rangers Galactiques, il décide de se présenter aux entretiens d’embauche du groupe de héros mais est rapidement refusé à cause de son casier judiciaire remplis d’infractions au code. Dépité il décide d’abandonner ses rêves et d’en retourner à la réparation d’aéronefs. En parallèle à cette déception, sur Quartu, Drek ordonne au docteur Néfarious, le scientifique cinglé ayant construit le Déplanétiseur, de construire une armée de robots soldats afin d’envahir le QG des Rangers Galactiques et de les anéantir une bonne fois pour toute afin de poursuivre paisiblement son plan diabolique. Mais, durant la conception de ces robots, une coupure d’électricité provoque un dysfonctionnement de la chaîne de production et la création d’un robot en totale opposition aux énormes guerriers prévus. Ce robot est une anomalie grave et doit être détruit au plus vite selon Drek ! Heureusement, il arrivera avec beaucoup de chance et d’habileté à s’enfuir du laboratoire de fabrication avec un vaisseau endommagé pour ensuite mieux s’écraser sur Veldin, la planète de Ratchet.

S’apitoyant sur son sort sur le toit de son garage, Ratchet voit un vaisseau s’écraser non loin de là et va immédiatement porter secours à son unique occupant. Il sauve de justesse le petit robot de l’explosion et le remet sur pied. Le robot, nommé Clank par Ratchet, doit au plus vite prévenir les Rangers de l’attaque imminente de Drek et accepte l’aide du Lombax pour se faire. De là débutera une belle amitié, un recrutement chez les Rangers Galactiques et surtout un sauvetage de galaxie vraiment pas dans les règles de l’art.

La pratique :

Maintenant que vous connaissez les grandes lignes du pitch, vous avez irrémédiablement pensé à deux choses : « Bah… ça ressemble à fond à Star Wars » et « Bah… c’est le scénario du tout premier jeu Ratchet & Clank ça ! ». Et vous avez entièrement raison sur les deux points. Il s’agit bien de l’adaptation de l’histoire du premier jeu sorti en 2002 sur PS2, laquelle fait étrangement penser à Star Wars à de très nombreuses reprises. Je n’ai pas trouvé ces deux faits spécialement dérangeants pour ma part. Le scénario ne crève pas l’écran, il n’est pas non plus plein de rebondissements évidemment, on s’est pratiquement toujours ce qu’il va se passer, mais il tient la route, il est sympathique, il doux, dynamique et est accessible à tous les publics, tant les connaisseurs de la saga, qu’aux petits enfants qui ne connaissent pas les deux héros. L’humour attendu est là, j’avoue voir souri quelques reprises et rigolé une ou deux fois, mais je reste tout de même sur ma faim. Il n’a pas l’impact que j’espérais à l’annonce de la création du film et après avoir vu les bandes annonces. Je m’attendais clairement à des répliques de meilleures facture, des vannes bien plus puissantes, voir l’une ou l’autre qui serait restée mémorable. Ce ne sera malheureusement pas le cas. L’histoire essaie aussi, de temps à autres de transmettre des émotions à son spectateur, mais à chaque fois avec maladresse et trop de brutalité je pense, sans vraiment prendre le temps de placer celui-ci dans l’ambiance du moment et sans insister sur l’état d’esprit du personnage. Dommage.

Ces bestioles sont à Ratchet & Clank ce que les Minions sont à Moi, Moche et Méchant, mais en bien moins marrants...

Ces bestioles sont à Ratchet & Clank ce que les Minions sont à Moi, Moche et Méchant, mais en bien moins marrants…

Visuellement par contre, c’est assez réussi ! Les décors sont pas mal fichus, bien pensés, bien construits, là aussi fidèles à l’ambiance des différents jeux vidéo, le tout avec suffisamment de détails, beaucoup de couleurs. Les animations des personnages et des environnement sont eux aussi très réussis et crédibles, rien à redire à ce niveau là : c’est beau, c’est fluide. C’est un plaisir de voir les deux héros s’agiter à l’écran avec autant de finesse alors que j’ai toujours été habitué aux gros pixels dans les jeux Ratchet & Clank !

J’ai vu Ratchet & Clank deux fois, à quelques jours intervalle. La première en version française, la seconde en VOSTFR. Il y a déjà eu là une très grande différence dans ma manière d’apprécier le film, puisqu’il y a une énorme inégalité en terme de qualité de doublages. La version de base en anglais est vraiment bien plus riche que la VF c’est le moins que je puisse dire ! D’ailleurs dans la VO, on retrouve des acteurs comme John Goodman, Rosario Dawson, Sylvester Stallone, Paul Giamatti,… et plus important encore mais certes moins connus, les véritables doubleurs des deux héros du jeu James Arnold Taylor (Ratchet) et David Kaye (Clank). Si on veut de la fidélité dans une adaptation, c’est par là que ça passe en premier non ? Côté version Française, on a même pas pris la peine de contacter les doubleurs officiels des jeux ! Maintenant oui, ça reste convaincant, c’est correct comme travail et pas dérangeant lors du visionnage, mais c’est directement plus mou et moins intense avec Squeezzie en Ratchet ou les petites interventions de Nikos Aliagas qui font croire qu’un grand nom à participé au film, qu’avec les vraies voix. Je conseille donc directement aux gamers et aux habitués de sous-titres de sauter directement sur la VO, tandis que les enfants et les anglophobes trouveront tout de même leur compte avec la VF que je qualifierai donc de « convenable ». C’est ma plus grosse déception.

Le bulletin :

Ils auraient pu faire mieux... Mais c'est sympa quand même.

Ils auraient pu faire mieux… Mais c’est sympa quand même.

Le film « Ratchet & Clank » est déjà pas mal critiqué sur la toile depuis sa sortie au cinéma. A juste titre j’ai envie de dire, au vu de ses tristes doublages en Version Française notamment. Mais moi je ne l’ai pas trouvé si mauvais en fin de compte ! Il ne casse pas la baraque c’est certain, il n’a pas l’aura, la classe ou les moralités (et encore moins le budget !!!) d’un film d’animation Pixar ou d’un Dreamworks loin de là, mais il propose tout de même de passer un bon moment à ses spectateurs. Il se laisse regarder sans la moindre prise de tête, il propose son petit brin d’humour, une agréable aventure rythmée avec deux héros attachants qui se complètent bien, il se montre suffisamment fidèle au jeu vidéo à mon goût, visuellement il est sympa,… tout n’est donc pas à jeter à la poubelle comme certains le prétendent. Et même si moi aussi j’attendais un peu plus de lui en terme de qualité d’écriture, de richesse dans les dialogues, il m’a bien plu. En fait, j’ai envie de conclure en disant que Ratchet & Clank c’est pas un film à payer 10€ par personne pour aller le voir au cinéma, mais c’est un film parfait à regarder en DVD de temps en temps avec les enfants à la maison un sale dimanche de pluie. Dans ces cas là, tout le monde y trouvera son compte !

NOTE FINALE : 12/20

 

Titre original : Ratchet & Clank

Un film réalisé par : Kevin Munroe et Jericca Cleland
Distributeur : La Belle Company
Type de film : Long Métrage
Durée : 1h33
Production : Sony
Sortie en DVD – BluRay : 23 août 2016
Genre : Animation, Aventure, Famille

 

Un peu de nostalgie, PlayStation va avoir 20 ans !

Sony va fêter…

Le temps passe si vite… la PlayStation va déjà avoir 20 ans en cette fin d’année 2014 ! Sony se veut nostalgique et bien décidé a fêter l’évènement. Aujourd’hui, c’est avec une petite vidéo de quelques uns des meilleurs moments de la marque et l’ouverture d’un site consacré à cet anniversaire que le géant nippon tenter de marquer le coup.

Sortie officiellement le 3 décembre 1994 au Japon, la première PlayStation fût la première console de jeu à sortir des laboratoires et autres centres d’essai de chez Sony et on ne peut que l’approuver, cette première machine à indéniablement influencé l’industrie du jeu vidéo. A l’époque, on pouvait même parler de véritable révolution ! J’ai même envie de dire que c’est grâce à elle que le jeu vidéo s’est popularisé à travers le monde et qu’il est devenu à se point un objet de business. Les années ont filé et Sony à proposé aux joueurs de nombreuses autres machines au fil du temps, toujours plus perfectionnées et impressionnantes.

Bon anniversaire !!!

Bon anniversaire !!!

Aujourd’hui, à l’aube de fêter le 20 ème anniversaire de la marque PlayStation, Sony se veut nostalgique et prépare une grande fête. Le groupe japonais nous propose déjà une première vidéo compilant quelques uns des meilleurs moments des PlayStation et nous informe de l’ouverture d’un site internet entièrement dédié à l’actualité de cet anniversaire ==> http://www.jp.playstation.com/20th/

Force est de constater que pour le moment, le tout est un peu trop japonisé pour moi, tant la vidéo que le site. J’espère que nous pourrons également en profiter d’ici peu de temps !

 

[E3 14] Sony tease sa conférence de presse E3 2014 !

Que nous cachent ils encore ?

Nous ne sommes plus qu’à quelques petites heures du début des conférences de presse de cet E3 2014 et Sony Computer Entertainment semble particulièrement pressé de nous parler de tout ce qu’il secrète depuis de longs mois ! Nous cacheraient ils quelques chose ces petits coquins ? Il est vrai que l’année passée, la firme nippone avait mis une sacrée raclée à ses concurrents et nous avait proposé une impressionnante conférence pleine d’infos PS4 intéressantes et nous en avait mis plein les mirettes à grands coups de hits explosifs. En tout cas, afin d’exprimer son impatience à libérer toutes les infos en leur possession Sony vient de balancer ce petit teaser de sa propre conférence qui aura lieu ce soir (ou plutôt cette nuit) aux alentours de 3h du matin, juste histoire de nous mettre l’eau à la bouche.

Pour ma part, j’espère en apprendre un peu plus concernant « Morpheus » cette nuit, ce fameux casque virtuel de la boîte que l’on annonce si révolutionnaire. Et plus encore les premières images de gameplay d’Uncharted 4 dont je suis grand fan de la saga par exemple ! Ca va être dur de rester éveillé, mais je suis pratiquement sur que l’attente en vaudra la chandelle. Et si vous n’êtes pas dans le fond de votre lit à cette heure là, sachez que vous pouvez toujours rejoindre toute l’équipe du Blog Jeu Video peu avant 3h, sur le billet prévu à cet effet afin de suivre, réagir et commenter cette conférence de presse Sony en direct ! On vous y attend nombreux 😉

FIFA 13 avec Kinect et Move

par Bastien
thumbnail

« Cette année, EA SPORTS présente le FIFA le plus riche et le plus complet de l’histoire de la franchise. »

Comme chaque année, EA Sports nous annonce le meilleur jeu de foot de tous les temps… Pour la version 2013, outre les milliers de nouvelles animations habituelles et des joueurs toujours plus cute, nous aurons la chance de profiter de plusieurs nouveautés;
On nous promet d’abord une meilleure animation offensive avec des joueurs capables d’analyser les espaces et de mieux anticiper. Des améliorations également au niveau des dribles ;

« Les joueurs changent plus rapidement de direction, ils se montrent plus explosifs dans leurs accélérations balle au pied et plus efficaces dans la protection du ballon sur les longs raids solitaires. »  

Les contrôles sont également retravaillés, plus de facteurs (pression défensive, trajectoire et puissance des passes…) interviendront dans la réussite, ou non, de votre contrôle. Le moteur de collision recevra lui aussi sa part d’améliorations et rendra des collisions plus âpres. 

Enfin, ce sont les coups francs qui gagneront en interaction; 

« Les coups francs tactiques de FIFA 13 permettent de créer des situations dangereuses et imprévisibles sur coups de pied arrêtés où les meilleurs joueurs dans ce domaine pourront briller. Placez jusqu’à trois joueurs autour du ballon et déclenchez de faux appels de balle ou utilisez une grande variété de passes pour créer des coups francs plus aboutis. L’adversaire peut vous contrer en ajoutant ou en retirant des joueurs du mur, en faisant avancer ce dernier ou en faisant jaillir un joueur du mur pour intercepter une passe ou contrer la frappe. »

FIFA sortira, comme chaque année, à l’automne sur PS3, 360, PC, Wii, PSP, PS Vita, 3DS, iPhone et même sur PS2 ! Une une compatibilité Playstation Move et Microsoft Kinect est même annoncée. 

gallerygallerygallerygallerygallery

PES 2013 : Deux teasers plus tard…

par JonhyBleez
thumbnail

…eh bien on ne sait toujours pas grand-chose de ce prochain PES, attendu au tournant par les fans et par les haters; des jeux de foot ou de la license même.

Quelques infos mises sur papier, c’est tout ce qu’on a. On sait que les nouveautés s’articulent essentiellement autour des trois axes suivants : le PES FullControl, l’identité de joueur et l’IA anticipatrice.

Le contrôle et l’animation du gardien de but, l’ambiance sonore des stades et l’équilibre du gameplay ont été, entre autres, les points les plus examinés et critiqués. Ils se trouvent donc au cœur des améliorations apportées à PES 2013.

Le terme PES FullControl correspond à plusieurs nouvelles fonctions et améliorations qui vous permettent de contrôler encore mieux les joueurs et le ballon dans PES 2013.

L’identité de joueur se concentre sur les éléments et gestes propres à chaque joueur.

L’IA anticipatrice permet d’allier contrôle et réalisme, avec des joueurs clés qui réagissent et trouvent des espaces comme leurs modèles du monde réel.

Bref, j’attends impatiamment de voir tout ça en mouvement. Mais bon, on est seulement fin avril et je trouve que Konami commence sa communication un peu tôt. Affaire à suivre donc…

Retrouvez par ici tous les détails concernant les nouveautés de PES 2013

GC 2011 : PES 12, le retour du roi ?

par JonhyBleez
thumbnail

De retour du stand de Konami dans le hall numéro 7, voici mes premières impressions à chaud sur ce nouveau PES version 2012. Hé bien, c’est du tout bon !

Konami s’est enfin bougé pour nous pondre un vrai jeu de foot. On a décidé d’écouter ses fans; et le résultat est là.

Manette en main, on est très proche d’un PES 6 en terme de sensations. Le controle d’un second joueur offre des nouvelles options de jeu. Un vrai régale. Par contre, si on garde ses anciennes habitudes, on ne pense pas à utiliser cette nouvelle fonction. Il faut donc un temps d’adaptation mais le jeu en vaut la chandelle.

Toujours niveau stratégie mais cette fois dans le menu de formation, différentes propositions de gestion de l’équipe nous sont proposées. Ca a l’air sympa mais je n’ai pas eu le temps d’approfondir. Je sais déjà que dorénavant, mes stratégies de formation risquent de prendre une grosse demi heure si pas plus…

Graphiquement, c’est un peu plus fin durant les ralentis, mais le jeu souffre de pas mal d’aliasing. On s’y fait mais c’est quand même bien crade à l’écran, ça pique aux yeux quoi…

Autres nouveautés qui sautent aux yeux, la physique du ballon, du jamais vu. Toujours dans le positif, les animations des joueurs sont fluides et le tout est beaucoup moins robotisé. Les contacts sont plus réalistes. Un joueur comme Wayne Rooney (qui à mis 3 jolis buts à Washisama dit le triste) resistera à un tacle grâce à de bons appuis. Un Cristiano Ronaldo, lui, vous mettra dans le vent avec un controle orienté suivi d’une grosse accélération. Que du bonheur ! 

Bref, vivement le 29 septembre pour pouvoir développer le sujet mais en tout cas, le combat pour le trône du jeu de foot de l’année sera tendu.

Un chaine PES sur Youtube

par JonhyBleez
thumbnail

Konami est resté plutôt discret autour du prochain PES mais (heureusement) cela risque de changer. En effet, l’éditeur vient de lancer sur Youtube l‘Official PES Video Channel. Trop cool non ?

Disponible à cette adresse http://www.youtube.com/officialpes, on y trouve pour le moment trois interviews de Jon Murphy, the European PES Team Leader for Konami Digital Entertainment GmbH (pas certain que ça tient sur une plaque devant son bureau). Le gars en question répond aux questions des fans récoltées via Facebook et Twitter. C’est également sur cette chaine Youtube que sortiront les futures vidéos présentant le très attendu PES 2012.

Voilà, maintenant, vous savez tout !

Final Fantasy : la collection ultime

par JonhyBleez
thumbnail

Fan de Final Fantasy, de ses combats épiques et de ses bandes sons magistrales? Pas autant qu’Undkodlor, cet ebayeur qui a mis en vente une collection énorme, qui compile tout ce qui touche de près ou de loin à l’univers de Final Fantasy.

Ainsi, vous retrouverez de multiples versions d’un même jeu, décliné sur tous les supports sur lesquels le jeu est sorti. On passe de la Famicom au mobile, en faisant un détour sur Gameboy, sur Wii ou sur PC; mais on retrouve aussi différents DVD et OST. Bref, vous l’aurez compris, c’est juste du délire.

Mais pour devenir propriétaire de cette collection titanesque, il va vous en coûter des cacahuètes. Autant vous dire tout de suite qu’il ne faut pas avoir les oursins dans les poches. 14.900$, c’est ce que demande notre collectionneur compulsif pour se débarasser de son trésor.

Dépechez vous, il ne reste plus que 10 jours pour enchérir.

Le chiffre du vendredi : 61.2 millions !

décembre 10, 2010
thumbnail

À chaque vendredi son chiffre. Cette semaine, ce sera 60 millions et même 61.2 millions. Ce chiffre, annoncé par Sony est celui des ventes cumulées de tous les titres de Gran Turismo. Il est intéressant de remarquer qu’en deux semaines seulement, GT5 se vend à plus de 5 millions de copies alors que son ancêtre, Grant Turismo s’est vendu, au total à 10.81 millions d’exemplaires !

Titre Copies vendues
Gran Turismo 10.81
Gran Turismo 2 9.34
Gran Turismo 3 A-spec 14.80
Gran Turismo Concept 2001 Tokyo 1.50
Gran Turismo 4 Prologue 1.34
Gran Turismo 4 10.86
Gran Turismo 5 Prologue 4.81
Gran Turismo (PSP) 2.22
Gran Turismo 5 5.52
Total 61.2


Ne manquez surtout pas notre test de ce jeu !

Une PS2 BRAVIA

thumbnail

Même si pour beaucoup la PS2 fait partie du passé, ce n’est pas le cas pour Sony. En effet, le géant nippon compte bien rendre hommage à la grande soeur de la PS3 avec cette télévision Sony BRAVIA KDL-22PX300.
Sur ce modèle, il y a une PS2 embraquée. Il suffit d’insérer vos jeux dans le slot prévu à cet effet, qui prend bien évidemment les DVD également. Pour un peu plus de 300$ donc, vous pouvez vous offrir cette PlayStation 2 avec un écran 22 » HD ready, 4 ports HDMI, 2 ports ethernet et Freeview intégré.
Si c’est pas beau ça.