Rendez-moi ma virginité !

— Bastien
/ Catégorie / Reportages

Controlez vos jeux… avec la pensée!

thumbnail

Le fameux Oculus Rift, qu'on ne présente plus.Avec l’aide de nouveaux périphériques révolutionnaires comme l’Oculus Rift, nous sommes à l’aube d’une nouvelle ère dans l’histoire des jeux vidéo. Mais bien que l’immersion dans un jeu vidéo atteindra son paroxysme avec ce type d’appareils, les contrôles avec lesquels vous évoluerez dans ces nouveaux mondes pourraient bien entraver votre immersion en vous rappelant par l’intermédiaire de votre manette que ce n’est malheureusement qu’un jeu. Certains périphériques existent déjà pour tenter de palier à ce problème, comme le Razer Hydra, les espèces de Wiimotes ultra-précises du fabricant d’accesssoires pour gamers.

Presque trop beau pour être vrai, n'est-ce pas?Mais s’il y avait moyen d’aller plus loin? S’il y avait moyen de se libérer de toute entrave physique et d’évoluer naturellement dans un monde imaginaire par la simple intervention de nos pensées? C’est le rêve que nous vend Emotiv, une entreprise qui a développé un accessoire apellé Epoc permettant de contrôler son ordinateur avec la pensée en mesurant l’activité cérébrale. Révolutionnaire, cet accessoire coûte tout de même 300$ et n’est probablement pas à la portée de tout le monde. Cela n’a toutefois pas empêché Stillalive d’intégrer ses fonctionnalités à leur jeu d’action/aventure en cours de campagne Kickstarter : Son of Nor.

Son of Nor est une sorte de mélange entre Magicka et Zelda : vous contrôlez les éléments avec la magie et pouvez les combiner pour créer de nouveaux sorts, et en outre, le jeu dispose de donjons dans le style de Zelda où vous devrez résoudre des puzzles afin de gagner de nouveaux pouvoirs. Le jeu proposera aussi du terraforming pour vous aider à solutionner des énigmes et combattre vos ennemis.

Mais à quoi va bien pouvoir servir le fameux casque magique à 300 balles? A lancer des sorts, bien sûr! Qui n’a jamais rêvé de lancer des boules de feu ou de soulever des rochers avec de la télékinésie rien qu’avec une pensée? Vous voulez créer une dune de sable? Une pensée (et un geste de la main grandiloquent et optionnel) et paf! : le terrain se modifie sous vos yeux ébahis! Un rêve de gosse enfin à portée de main!

Le Nerve Gear de Sword Art Online, bientôt une réalité?Combinez maintenant les possibilités de l’Epoc avec l’Oculus Rift et vous obtenez un avant-goût de ce que nous réserve l’avenir! Les fantasmes les plus fous deviendront peut-être réalité dans un futur proche, et les jeux vidéo de demain envisionnés dans des histoires comme Sword Art Online ressemblent de moins en moins à de la fiction. Décidément, l’avenir des jeux vidéo ne m’a jamais semblé aussi excitant.

Un nouveau RPG sur Kickstarter par les développeurs de Wasteland 2

thumbnail

Si l’annonce d’un nouveau Thief vous a émoustillé, vous n’êtes pas au bout de vos surprises, car un autre dinosaure s’apprette à faire son retour : la suite spirituelle de Planetscape : Torment vient de débarquer en grande pompe sur Kickstarter. Torment : Tides of Numenera, de son « petit » nom, sera réalisé par InXexile, les développeurs du très anticipé et largement backé Wasteland 2. Mais comment peuvent-ils lancer une nouvelle campagne Kickstarter alors que leur précédent jeu est toujours en développement? La réponse est toute simple : certains membres de l’équipe de développement de Wasteland 2 ont déjà terminé leur travail, et au lieu de les licencier, InXile a décidé de les placer sur un nouveau projet.

Le jeu sera un RPG solo en vue isométrique, basé dans l’univers créé par Monte Cook, Numenera, et reprenant les mêmes thématiques que Planetscape : Torment. Vous jouerez un personnage spécifique, mais pourrez inclure des NPC à votre groupe. Les choix que vous ferez seront extrêmement importants puisque l’histoire sera l’élément central du jeu. Il sortira sur PC, Mac et Linux, et les développeurs estiment la date de sortie au mois de décembre 2014.

Vous remarquerez que je n’ai pas employé de conditionnel pour parler du jeu : c’est parce que les chances de succès de la campagne Kickstarter sont de 100%. Le projet a déjà récolté près de 600.000$, alors qu’il reste encore 30 jours pour atteint l’objectif des 900.000$ de la campagne. Autant dire que Torment : Tides of Numenera est le nouveau projet Kickstarter à la mode qui va faire jaser ceux qui redoutaient la « fatigue de Kickstarter. » Une très bonne nouvelle donc, qui prouve une fois encore que les projets Kickstarter les plus populaires sont les résurrections de vieilles franchises.

Si vous souhaitez glâner des informations sur le jeu et backer le projet, rendez-vous sur leur page Kickstarter! Décidément, les RPG-lover tels que moi ont vraiment une dette envers Kickstarter… More, please!

[EDIT] : Le temps d’écrire l’article, la campagne a déjà largement dépassé les 600.000$.

Thief 4 est annoncé pour 2014 sur PC et consoles next-gen!

thumbnail

Bonne nouvelle pour tous les amateurs de la franchise qui attendaient depuis longtemps une suite aux mythiques jeux Thief, puisque Square Enix a annoncé que Thief 4, nommé simplement Thief, est en cours de développement par Eidos Montreal. Le jeu devrait sortir en 2014 sur PC et consoles next-gen, et suivrait les aventures du héros de la série, Garret, alors qu’il partira à la conquète des biens d’autrui. L’histoire prendra place dans une ville ravagée par la peste et gouvernée par un tyran, ce qui n’est pas sans rappeler l’ambiance d’un certain Dishonored.

Il n’y a pas encore beaucoup d’informations disponibles sur le jeu, et, une fois encore, comme avec The Witcher 3, c’est Game Informer qui dispose de l’exclusivité sur le titre. Vous pouvez toutefois jetez une coup d’oeil à ces screenshots leakés, histoire de vous faire une idée plus précise sur la direction artistique du titre. Encore une fois, on remarque la ressemblance avec Dishonored. Est-ce parce que Thief a largement inspiré Dishonored ou parce que Square Enix a voulu surfé sur la même vague que son concurrent? Peut-être n’est-ce qu’un hasard… Toujours est-il qu’on ne peut que se réjouir qu’un nouveau Thief voit le jour. Il ne nous reste plus qu’à croiser les doigts pour que le jeu soit à la hauteur de nos attentes!

Coup de projo : Luna Park

thumbnail

Depuis une saison déjà, la Semaine du jeu vidéo propose sur les ondes de la RTBF un rendez-vous hebdomadaire de 13 minutes. Y officient la très jolie, charmante, mignone Salomé Lagresle et Charles Thomaes, tout aussi joli mais plus poilu… Mais saviez-vous chères amies, beaux garçons qui nous lisez repus d’images que cette semaine à un auguste ancêtre ? On remonte le temps et on va tout droit à Luna Park !

L’émission

Que s’est-il passé à la RTBF et en 1993, il y a 20 ans les enfants, pour qu’ils aient le culot de proposer une émission destinée à la jeunesse qui parla à la fois de l’actualité des jeux mais aussi bédé et musique ? Présentée par Sam Touzani et une créature tant minimaliste qu’informatique nommée Maniak, interprètée par Erico Salamone, Luna Park faisait le tour de ce qui était à la fois intéressant, novateur et intéressant pour les d’jeunes et adolescents de l’époque. Le studio de l’émission reconstituait l’intérieur d’un flipper. Luna Park qui était également diffusé sur TV5 a reçu le 1er Prix du Festival de San Marino dans la catégorie de la meilleure émission européenne pour la jeunesse !

Les présentateurs

Sam Touzani, c’est l’histoire de Barack Obama en direct live de Bruxelles ou plutôt le contraire, Barack Obama, c’est l’histoire de Sam Touzani made in Washington. Je ne sais pas s’il appréciéra qu’on le souligne mais dans un espace médiatique qui, aujourd’hui encore est très pauvre en couleur, il est le premier type à oser porter la moustache pour paraître à l’écran. Sam est aussi bruxellois que le petit pensionnaire de la rue de l’Etuve. Animateur télé, comédien, fondateur de compagnie, initiateur ou fondateur de projets intéressants, auteur pour le regretté Dieudonné Kabongo et le moins regretté Richard Ruben, il a des facettes aussi multiples que ses talents… C’est un mec qu’on inviterait avec plaisir !

Co-présentateur pour tout ce qui touchait aux jeux, Maniac, est un peu l’ancêtre des bestioles télévisuelles qu’on peut retrouver dans les riches émissions culturelles de TF1 tel que Bill du Bigdill ou les Potes d’Attention à la marche. Derrière Maniac, le comédien Eric Salamone qu’on à l’occasion de voir souvent à la télé sur les planches ou au cinéma… Il est, par exemple, le bruxellois dans une campagne pour la Fédération Wallonie-Bruxelles

Pour en savoir plus  

Pour en savoir plus, passez par le site de la Sonuma. Cette société s’occupe de la numérisation et de la commercialisation des archives audiovisuelles de la RTBF. Vous y découvrirez une interview d’Indochine, une petite conférence de Mc Solaar sur la culture hip hop, et, avec un peu de chance, les moustaches de Sam !

Récapitulatif des making-of de The Witcher 3 : Wild Hunt

thumbnail

Révélé le 4 février, The Witcher 3 : Wild Hunt s’est paré d’une petite dizaine de vidéo pour notre plus grand plaisir. Tout l’honneur revient à nos confrères de Game Informer qui ont obtenu d’être les premiers avisés par CD Projekt Red des informations concernant la suite des aventures de Géralt de Riv. Via un série d’interviews vidéo réalisées par GI, le studio polonais s’est exprimé sur un bon nombre de points relatifs au développement du titre.

Je vous propose ci-dessous un récapitulatif de ces making-of/interview (en anglais). Il y en a actuellement neuf disponibles, et il est très probable que d’autres viennent compléter le tableau. Que demander de plus?

Le trailer d’annonce du jeu (ci-dessus)

Le design du jeu (en quoi TW3 sera meilleur que TW2) :

Le business de The Witcher et de CD Projekt Red (ou pourquoi ils sont encore indépendants (DTC JonhyBleez :p)) :

L’histoire de The Witcher 3 :

Le monde ouvert de The Witcher 3 (ou pourquoi il va poutrer Skyrim) :

L’art de The Witcher 3 :

La chasse aux monstres dans The Witcher 3

Le motion-capture de The Witcher 3 (cette vidéo tue autant que la coupe de cheveux du gars dégoûte) :

La musique de The Witcher 3

DayZ : les coulisses d’une séance de motion capture

par JonhyBleez
thumbnail

Je vous parlais il y a quelques semaines d’une première vidéo Devblog pour DayZ. On y voyait un peu de ingame après 10 minutes de blabla sur des vêtements. J’insistais aussi sur le fait que la Team Rocket prenait son temps et comptait bien nous sortir un jeu fini, lustré et poli.

La preuve en est aujourd’hui dans ce second carnet du développeur. Pour ceux ayant passé du temps sur le mod DayZ, inutile de parler des animations hasardeuses des infectés de Chernarus. Pour sa version stand alone, l’équipe a décidé de passer par de la motion capture dont voici les coulisses.

Wargame : AirLand Battle a son site web

par JonhyBleez
thumbnail

Le compte Twitter @WargameRTS nous le teasait depuis quelques jours déjà et il est désormais bien là, le site internet du prochain STR d‘Eugen Systems édité par Focus Home InteractiveWargame : AirLand Battle. Pourquoi ça m’emballe à ce point ? Parce que qui dit site internet dit contenu qui va avec, et autant vous dire que cet aspect n’a pas été mis de côté !

Je ne vais pas reprendre tous les points dans cette news, Selk4res propose d’ailleurs un joli tour d’horizon du site dans sa globalité. Je vous invite aussi évidemment à aller jeter un coup d’oeil sur le site internet de Wargame : AirLand Battle.

Allez, je ne peux toutefois pas m’empêcher de vous relayer ce passage sur les bonus de deck qui me font vraiment envie ! On retrouvera 3 possibilités de customisations, avec pour chacune un bonus, le tout cumulable ! L’idée est d’offrir plusieurs niveaux de personnalisation qui vous permettront de donner une identité propre à votre « deck ».

Le premier niveau, les « decks nationaux » qui contiennent 100% d’unités d’une même nation. Un second niveau de personnalisation intervient avec le type de Deck, en se restreignant à l’équipement historiquement disponible à un certain type de groupe comme une unité aéroportée, d’infanterie de marine, etc… Enfin, un troisième niveau de personnalisation intervient avec la période choisie pour votre Deck.

Ces 3 différents niveaux de personnalisation sont cumulatifs, et il est possible de cumuler les bonus de chaque… Par exemple, créer un Deck d’Infanterie de Marine de 1980 à 100% russe donnera des bonus très élevés comparé à un Deck contenant un peu de tout de toutes les nations de son camp.

En bonus, une interview de Fiva55, tout fraichement champion du monde de Wargame : European Escalation. Si vous désirez (re)voir la finale de la Wargame Cup, c’est par ici que ça se passe.

Project Awakened sur Kickstarter : Devenez le Super-Héros de vos rêves

thumbnail

Il y a quelques temps, avant la montée au pouvoir des jeux de zombie, les super-héros foisonnaient dans vos jeux vidéo préférés, mais sont depuis lors dans le creux de la vague. Venus de presque nulle part, les gars de Phosphor Games Studio (des anciens de Midway) nous proposent de financer leur jeu de super-héros, Project Awakened, via une campagne Kickstarter. Comment comptent-ils s’y prendre pour réveiller l’intérêt des joueurs ?

Pour eux, la réponse est très simple : Project Awakened est un jeu où vous créez le super-héros de vos rêves et évoluez dans un monde qui réagit à votre façon de jouer. Pour ce faire, Phosphor a l’intention de mettre au point le système de création de personnage le plus complet jamais inventé. Ils veulent « changer la façon dont les gens pensent à la création de personnages de la même façon que Minecraft a changé leur façon de percevoir la création de mondes. » Plutôt ambitieux, mais la vidéo de leur prototype nous confirme dans ce sens, même s’il leur reste manifestement beaucoup de travail à effectuer.

Project Awakened est en développement depuis 2006 et avait été présenté à Midway sous de nom de « Hero », mais l’éditeur a mis la clef sous la porte avant d’avoir pu achever son développement. Autant dire, que le jeu est déjà bien avancé dans son développement. Alors pourquoi passer par Kickstarter?

D’une part, parce qu’ils ont besoin d’argent pour qu’une équipe puisse y travailler à plein temps, et d’autre part parce qu’ils veulent réaliser le jeu avec l’Unreal Engine 4. Leur prototype est actuellement réalisé avec l’UE3, mais ils veulent faire de Project Awakened un jeu PC next-gen. Et je dois bien avouer qu’un jeu de super-héros avec le niveau de réalisme que peut apporter l’UE4 me fait rêver, surtout si je peux me transformer en super-sayan. Parce que qui dit jeu PC, dit mods, et il y aura d’office quelqu’un qui créera un mod DBZ.

Alors, à vos cartes de crédits, car il leur reste encore à réunir 400.000$ en 21 jours et vous seuls pouvez sauver le monde leur jeu!

Golem : un Kickstarter pour booster votre ego

thumbnail

Vous êtes fans de Hulk et autres géants verts, et vous avez un penchant pour la mythologie des golems? Moonbot a une bonne nouvelle pour vous : ils ont l’intention de créer un jeu d’action-RPG où vous incarnerez un golem doté d’une puissance démesurée. L’histoire, dotée d’une narration épique, se déroulerait au lieu et à l’époque où le mythe aurait supposément vu le jour : à Prague au 16ème siècle. Vous devrez combattre les armées de Cesare Borgia en écrasant littéralement ses troupes à l’aide d’un golem créé par cinq guildes d’artisans.

La spécialité du studio est d’offrir aux joueurs une vision cinématographique de leurs jeux, et ils ont bien l’intention de faire de même avec Golem. Ainsi, bien que vous contrôlerez parfois le golem en vue à la 3ème personne, vous jouerez le plus souvent selon des angles de caméra typiques du cinéma.

Pour réaliser ce jeu, ils ont besoin de réunir encore 730.000$ (des 750.000$ totaux) en moins de 47 jours. Ils estiment la sortie du jeu à avril 2015.

Personnellement, ça me plairait bien de défoncer des soldats par centaines avec un géant créé de toute pièce. Et j’ai vraiment hâte de voir quel résultat ils vont obtenir avec leur approche cinématographique des combats : s’ils restent parfaitement jouables sans problème de caméra, je leur tirerai mon chapeau.

En attendant, dirigez-vous par ici pour consulter leur page Kickstarter et les backer!

The Witcher 3 : The Wild Hunt en images et vidéo

thumbnail

Premières infos concrètes concernant The Witcher 3 qui devait être officiellement annoncé ce mardi 5 février 2013. Et c’est visiblement Game Informer qui possède le meilleur réseau puisqu’il ouvre le bal en crachant quelques images et une vidéo du titre tant attendu.

Prénommé The Wild Hunt (comprendre « la chasse sauvage »), ce nouvel épisode verra le Sorceleur Geralt, remit de ses élans d’Alzheimer, s’impliquer dans une histoire un poil plus personnelle qui l’opposera à un problème majeur. Bon dans le genre pitch mystérieux, difficile de faire mieux. Mais en revanche, là où l’évadé de prison qui sommeille en moi s’est vu comblé, c’est lorsqu’il a appris que le monde serait cette fois entièrement ouvert. Plus de hachage de l’expérience de jeu en actes, plus de chargement de niveau et puis surtout, un terrain de jeu près de 20% plus grand que celui de Skyrim.

Pas encore de date de sortie, mais on sous-entendrait que le jeu devrait sortir sur 360/PS3 ou bien encore sur 720/PS4, information à prendre avec des pincettes (comme ce billet au complet d’ailleurs).

gallery

gallery

gallery

gallery

gallery

gallery