Rendez-moi ma virginité !

— Bastien
/ Catégorie / Wii

Nintendo annonce des perturbations réseau

C’est pour mieux entretenir le système mon enfant !

Une brève pour faire passer l’info : Nintendo annonce des perturbations sur ses services en ligne début de semaine prochaine. Le géant nippon organise une grosse maintenance de plusieurs jours pour ses serveurs et toutes ses plateformes. Il sera donc très compliqué, voire impossible de jouer en ligne…

Le site officiel du constructeur japonais annonce depuis quelques heures que de nombreuses opérations de maintenance de ses serveurs seront organisées les 1er, 2 et 3 décembre 2014. De ce lundi à 19h au mercredi aux alentours de 3 heures du matin, il sera particulièrement difficile, voir même impossible de se connecter aux différents services en ligne de Nintendo et donc parfois impossible de jouer en ligne ou de s’offrir un jeu sur l’e-shop.

Pour être plus précis, voici le programme de ces maintenances annoncées par la firme de Kyoto. Sans réelles confirmations que tout se passera bien comme prévu…

– Du mercredi 3 décembre 2014 à 01h50 au mercredi 3 décembre 2014 à 03h00.
Services affectés :

  • Nintendo 3DS
    • – Jeu en ligne, classements, etc. pour Steel Diver: Sub Wars

 

– Du lundi 1 décembre 2014 à 22h00 au mardi 2 décembre 2014 à 03h00.
Services affectés :

  • Wii U
    • – Jeu en ligne, classements, etc. pour DuckTales: Remastered
    • – Jeu en ligne, classements, etc. pour Nano Assault Neo
    • – Jeu en ligne, classements, etc. pour Star Wars Pinball
    • – Jeu en ligne, classements, etc. pour TNT Racers – Nitro Machines Edition
  • Nintendo 3DS
    • – Jeu en ligne, classements, etc. pour Cut the Rope
    • – Jeu en ligne, classements, etc. pour Pure Chess®
    • – Jeu en ligne, classements, etc. pour Star Wars Pinball

 

– Du lundi 1 décembre 2014 à 19h00 au mardi 2 décembre 2014 à 02h15.
Services affectés :

  • Wii U
    • – Nintendo eShop
  • Nintendo 3DS
    • – Nintendo eShop
  • Wii
    • – Chaîne boutique Wii
  • Nintendo DS
    • – Boutique Nintendo DSi

 

GC 13 : Un matin chez Nintendo…

thumbnail

A mon grand bonheur, Nintendo fêtait son retour dans le salon allemand avec un sacré Line-up. Invité dans leurs locaux réservés à la presse et accompagné des jolies représentantes belges, j’ai pu m’essayer tranquillement à tous les titres prévus pour ces prochains mois sur leurs principales consoles. Sans exagérer, il y avait vraiment de quoi faire rêver et espérer une remontée conséquente du géant nippon sur le marché du jeu vidéo…

Après une année d’absence sur la scène de la Koelnmesse (pour des raisons toujours aussi suspectes à l’heure actuelle), Nintendo revenait en force à la Gamescom cette année. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils n’ont pas fait le trajet du japon les mains vides ! Big N avait dans ses bagages quelques grands titres dont les licences phares que tout le monde attendait depuis très (trop) longtemps. La zone Nintendo à la Gamescom 2013D’autres petites surprises très sympathiques venant pimenter un peu la visite. En effet, afin me rendre compte au mieux de la qualité de tous ces jeux, il se trouve que j’ai été conviés dans leurs locaux privés afin de tous les tester. Mon aventure dans les locaux privés de Nintendo à Cologne est et restera un moment inoubliable de ma grasse vie de gamer. Accueilli comme un roi par les deux « Press Relation » de notre beau pays, j’ai parcouru toute la zone, passant d’écran en écran, de console en console, de jeu en jeu, ceux-ci me procurant de bonnes ou de moins bonnes impressions. Il est désormais temps pour moi de les aborder avec vous en citant ceux que « je like à fond » et ceux que « j’ai pas trop liké ».

Ce que j’ai super liké :

– Donkey Kong Country : Tropical Freez

Toujours aussi bon, toujours aussi fun ! Une nouvelle aventure des Donkey’s quand elle est bien fichue, c’est toujours un plaisir à jouer et ce sera le cas avec Tropical Freez. D’autant plus que c’est le vrai premier épisode de la Wii U ! C’est vrai, on ne s’éloigne pas trop du gameplay orignal de la saga, mais certaines zones apportent pas mal de nouveautés dans leurs options de progression, de l’humour à gogo et surtout d’énervement. Car oui, les mangeurs de bananes vont galérer dans certains niveaux particulièrement ardus ! Une aventure au scénario délirant dans laquelle je crève d’envie de me lancer !

– Pokémon X et Y

Plus rien avoir avec Rouge et Bleu !On connait tous (tous ?) les Pokémons et le succès qu’ils ont depuis les toutes premières cartouches Gameboy Rouge et Bleu. Cette fois, ce sont les deux versions X et Y qui feront enfin le bonheur des joueurs sur 3DS. Et flotte comme un air de hit en puissance. Lors de mon test de Y, j’ai ai retrouvé plein de nouveaux Pokémon que je n’avais jamais vu auparavant, des combats encore plus puissants, des attaques toujours plus impressionnantes, des graphismes 3D ultra-colorés et réussis, une map gigantesque, des possibilités de gameplay toujours plus poussées, plus complètes et… en fait ce serait encore long de vous énumérer tous les points forts de ce nouveau Pokémon donc j’en reste là ! Je préfère vous laisser découvrir ces deux nouveaux jeux vous même lors de leur sortie ce 12 octobre prochain. Nul doute de la réussite de ceux deux titres.

– The Legend of Zelda : A link between worlds

Un vrai petit bonheur sur 3DS ! Il s’agit en quelque sorte de la suite de « A link to the past » sorti en 1992 et c’est franchement réussi car on y retrouve tout ce qui avait fait le succès de l’épisode NES. Avec sa vue typique sur les évènements, ses armes à l’ancienne, le styles d’ennemis, de pièges, de mystères, les donjons, tout nous ramène au plaisir de jeu d’il y a 20 ans. Sans oublier que la 3D et quelques petites nouveautés de gameplay (principalement le pouvoir de se déplacer sur les murs tels un dessin préhistorique) offrent un petit côté frais qui était nécessaire, voir même obligatoire à la réussite d’un tel épisode. A link between worlds nous offrira de longues heures de jeu passionnées et nous en mettra plein les yeux j’en mettrai ma main à couper !

– Yoshi New Island :

Yoshi fait un joli come back !Mario a aussi des potes, il s’avère que Yoshi plaît au public et est un bon vendeur, Banco ! Yoshi New Island sur 3DS n’apporte rien de bien révolutionnaire dans son concept mais manipuler le petit dinosaure vert à travers les innombrables niveaux de New Island reste un plaisir dans tous les domaines, tant le jeu paraît fluide et se laisse jouer. On garde donc l’esprit du premier jeu, où l’on doit veiller au grain sur le bébé, en gobant tout ce qui bouge et en pondant des œufs à balancer. Aussi mignon soit le petit Yoshi, ce sont également les décors et l’animation qui se mettent en avant, une partie en 3D se montre plus que plaisante visuellement. Je suis persuadé que j’aurai énormément de bonheur à vivre cette nouvelle aventure rocambolesque et pleine d’embuches.

– Professeur Layton et l’héritage des Aslantes :

J’avoue avoir eu un peu de mal en voyant que la version que je devais tester était entièrement en Allemand. Mais même dans cette langue, j’ai facilement pu remarquer que Layton se retrouvait face à un casse tête encore plus terrible que jamais et que les énigmes et autres puzzles seraient encore plus complexes que ce que j’avais pu connaître jusqu’alors ! Ne pouvant pas me délecter des voix de personnages, je me suis retourné vers l’affichage qui est tout simplement sublime, surtout en 3D. C’est parce que j’avais les deux PR Nintendo Belgique près de moi et que je devais me la jouer style matcho, sinon j’aurai crié un gros « NOOOON pas déjààà comme une gonzesse » à chaque fin de cinématique. Une chose à dire : Vivement la version finale en français qui sort le 8 novembre.

Ce que je n’ai pas liké :

– Bayonetta 2

Il y a un an, Nintendo était très fier d’annoncer que Bayonetta 2 serait une exclusivité Wii U. Sachant ainsi que toute l’équipe du pourtant très puissant premier épisode (sur 360 du moins) est réunie depuis lors pour créer cette suite et qu’ils ne se concentrent que sur une version Wii U, j’en suis extrêmement déçu. Ma première déception s’avère être la prise la main. Le GamePad n’est pas du tout adapté à un jeu de ce genre, nécessitant une rapidité d’utilisation des touches, l’utilisation de combos et du bourrinage pur et simple. Une chose est dés lors certaine : si vous voulez profiter un peu de Bayonetta 2, il vous faut obligatoirement investir dans une manette Wii U Pro !

Ensuite, je n’ai pas été très inspiré par les décors, textures et les environnements proposés. Ca m’a paru vide de toute âme, d’envie et d’un banal affligent au vu du premier épisode et des capacités de la Wii U. Je ne sais pas exactement pourquoi, l’habitude peut être ou ce que j’ai déjà vu à la concurrence, mais je n’ai cessé de me dire que les personnages aussi (tant héros qu’ennemis) manquaient cruellement de charisme, d’originalité au dessin et au final, bien que super rythmé, Bayonetta 2 ne me donnait pas tellement envie de jouer plus longtemps. Ce n’était certes qu’une grosse démo que j’ai joué, elle ne m’a pas convaincu… J’espère cependant m’être trompé, nous le saurons d’ici Noël.

– Wii U Karaoké

Le seul but valable : fait chier ton voisin !Je ne vais pas aborder les profondeurs abyssales de mon dégoût pour ce genre de jeu. Il est logique que Nintendo lance encore un jeu de chant en plus au vu de l’orientation familiale et collective de la Wii U, mais il y a un moment ou il faut arrêter de nous pondre des jeux de musiques à toutes les sauces et qui plus est qui n’apportent jamais rien de novateur dans leur concept. Ainsi avec Wii U karaoké, on fera plaisir aux voisins en hurlant des hits commerciaux qui n’auront probablement déjà plus aucun succès lors de sa sortie fin début de cet hiver.

– The Legend of Zelda : The Windwaker HD

C’est lui qui lancera la fin d’année de Nintendo. Le plus controversé des épisodes de Zelda va renaître de ces cendres début de ce mois d’octobre sur Wii U dans un remake HD. Souvenez vous : initialement sorti en 2003 sur Gamecube, il avait fait parler de lui surtout de par son orientation graphique en cel-shading, sa construction très particulière et sa volonté de changer de style. Pourtant il est aujourd’hui classé dans les classique du jeu vidéo !

Oui j’ai été déçu de mon essai de « The Windwaker HD. Tout simplement parce que, hormis la mise en place d’un affichage haute définition, on a strictement rien de plus à se mettre sous la dent que l’opus GameCube ! J’espérais vraiment quelques petites retouches ci et là, quelques nouveautés gameplay, une utilisation du Gamepad intelligente qui serait venue pimenter mon expérience de jeu. Malheureusement, je n’ai rien eu de tout cela. Ce 4 octobre, nous aurons droit à un simple copier coller un peu plus coloré du jeu culte de base. Comme je vous le disais il y a quelques lignes et heureusement même, The Windwaker à eu le temps de se cataloguer auprès des joueurs comme chef d’œuvre de l’histoire ou en tant que jeu culte de Nintendo et visiblement, à la maison mère on compte là dessus pour faire des ventes. Personnellement, j’aurai plus de plaisir à me replonger dans l’épisode original que j’ai à la maison plutôt que dans cette mouture Wii U, histoire de garder ce côté Old School. Dommage…

En conclusion :

Comme vous le voyez, Nintendo nous cachait bien du lourd dans ses studios de développement (et je ne vous ai pas encore tout raconté, j’en garde sous le coude pour de futurs billets). Peut être partagerez vous mes impressions, ou me prendrez vous pour un fou au vu de mes ressentis négatifs, peu importe. Il n’empêche que toute personne saine d’esprit, qui a une minimum de jugeote et qui connait un chouya le monde du gaming, peut facilement se rendre compte qu’avec un tel line-Up prévu pour ces prochains mois, Nintendo ne peut que redevenir un acteur très important sur le marché du jeu vidéo. En misant sur ses stars et ses fidèles franchises qui ne l’ont jamais trahi, Big N s’assure sans le moindre doute une fin d’année tranquille. La balle est désormais dans notre camp, qu’allons nous pouvoir nous offrir dans tout cela ? Car tout prendre va revenir très cher… Je regrette tout de même de ne pas avoir eu l’opportunité de tester une vraie, belle (voir risquée éventuellement) nouvelle licence phare qui aurait apporté un coup de frais à cette lise de jeu bien garnie.

Je tiens enfin à remercier sincèrement les deux Press Relation de Nintendo Belgique pour leur invitation, leur accueil extraordinaire, pour toutes leurs réponses à mes questions et, en tant que grand fan de Nintendo depuis ma plus tendre enfance, souhaiter une bonne continuation à cette gigantesque boîte !

Je veux le même !

Un petit salon d’expo Nintendo à Cologne. Ca me donne envie de retravailler mon intérieur !

Le Zelda préféré de Miyamoto est …

thumbnail

C’est lors d’une interview par MTV pour l’occasion de la promo de Luigi’s Mansion 2 que Shigeru Miyamoto a commencé à feuilleter Hyrule Historia, un ouvrage qui retrace 25 années de la saga Zelda et qui sera disponible chez nous cet été. Et comme vous pouvez le constater dans la très courte vidéo ci-dessus, il s’arrête un instant sur quelques illustrations de Link pour ensuite déclarer que son épisode préféré était tout simplement le tout premier.

Au passage, Luigi’s Mansion 2 devrait très bientôt débarquer sur 3DS pour un prix avoisinant les 50€.

Test : Sonic & All Stars Racing Transformed

thumbnail

Dans ce jeu – disponible sur PC, PS3, Vita, Wii U, 3DS et Xbox 360 – vous vous glisserez derrière le volant, les manettes, les commandes de 22 véhicules autotransformants. Ces drôles d’engins appartiennent à autant de personnages issus de l’univers du jeu. Vous retrouverez donc Sonic, le seul écureuil qui ait réussit à se trouver une place au soleil, mais aussi d’autres stars : Aiai de Super Monkey Ball, de Joe Musashi de Shinobi ou de Ralph issus des mondes du même nom.

Le principe de base est simple, vous prenez les commandes d’une voiture / d’un véhicule qui roule qui, se transforme selon la surface qui est sous ses roues. Deux transformations sont possibles : en avion (enfin, en truc qui vole dans les airs), en bateau (enfin, en truc qui flotte au dessus du niveau de la mer). Ce principe se conjugue sur une bonne vingtaine de pistes.

large

Nouveau ?

Certains s’en souviendront, en 2010, sortait Sonic and Sega All-Stars, grand-frère du titre actuel, louchait, peut-être un peu de trop, sur… Le fait que le plus fun dans le jeu réside dans l’offre des véhicules n’est pas sans rappeler Diddy Kong Racing voire Mario Kart. Le jeu n’est donc pas une réelle nouveauté mais, pourtant, il est à retenir par ces multiples améliorations.  

large

Seul contre le monde entier !

En ligne, il est possible de se faire laminer par 9 adversaires en même temps… Avec le mode écran partagé on peut jouer avec trois voisins de canapé. L’un ou l’autre reste honnête même s’il est plus facile de gagner contre sa grand-mère venue partager la blanquette que contre un sale geek de Nouvelle-Zélande !  

Le pilotage

Si les lignes aériennes et les voies carrossables sont le plus souvent agréables et nous permettent de (re)découvrir des univers cultes de l’ex-constructeur japonnais, commander un hors-bord, nous permet de mieux comprendre la vie difficile de Francesco Schettino. Autrement dit, la maniabilité des engins flottants laisse à désirer. D’accord, il y a le principe d’inertie qui affirme que, dans un référentiel galiléen, tout corps qui est soumis à une force résultante nulle est immobile ou en mouvement rectiligne uniforme… Mais ça reste un petit poil chiant de devoir se taper encore et encore de longs milles marins parce que, quelque part, il y a une faille à la conception… large

Dans le même registre, on regrette aussi que les parcours soient tellement écrits. Ils ne laissent aucun choix au pilote. Si vous êtes dans une voiture, vous devrez y rester sans avoir d’autre possibilité que celle d’attendre une nouvelle surface qui amènera une transformationde votre véhicule.     

Le tout bon point du titre, est ailleurs, dans les sensations ! On est dans le pur jeu d’arcade, perdu dans les loops et grisé par la vitesse des différents engins. Driftez autant que faire se peu, multipliez les combos, oubliez vos ennemis dans le rétro grâce aux boosts et atteignez les objectifs pour en avoir d’autres, plus ambitieux encore ! Tout cela est éminament immersif et donc jouissif, dans un monde ou l’orgasme se fait rare, c’est toujours bon à prendre. Il faut aussi tenir compte d’un autre aspect : les routes se modifient en fonction des évènements : avalanche, traversées de rennes… Le second tour ne sera jamais le même que le premier, le troisième ne sera jamais le même que les deux autres. Mais, par contre, si je refais cette même course, j’ai une certitude de déjà vu.

Les modes

Rien que du très classique, un mode carrière, des modes annexes, des défis contre un adversaire ou contre le temps,… En jouant vous remporter des points qui vous permettent donc daccéder à d’autres courses, de débloquer des personnages supplémentaires… 

Les plus

  • Ambiance globale
  • Jouabilité
  • L’immersion

Les moins

  • Peu de nouveauté dans les modes
  • Aucune possibilité de créer ses pistes, ses engins
  • Très linéaire

Editeurs : Sega 

Développeurs : Sumo Digital

Genre : Course 

Multijoueurs : 4 derrière une console / 10 on line

Classification : 7 ans

Existe sur : Xbox 360, PC, Wii U, Vita, PS3 (version testée)

Note : 14/20

Test : Just Dance 4

septembre 27, 2012
thumbnail

Après Just Dance, Just Dance 2, Dance Juniors, Just Dance 2 Best Buy Edition, Michael Jackson : The Experience, Just Dance 2 Extra Songs et six autres titres du même genre voici venu Just Dance 4 !

Le principe du jeu

Pour ceux d’entre-vous qui l’ignoreraient encore, Just Dance est un jeu de rythme ou l’individu, placé devant sa console (Xbox – Wii / Wii U – PS3) doit reproduire les mouvements qu’il voit à l’écran le tout sur des rythmes endiablés que ne connaissent pas les oreilles un rien bouchée de mon âgée aïeule ! Lancée en novembre 2009 la série doit beaucoup au Wiimote. Même s’il ne n’est pas le premier jeu du genre, Just Dance a su s’imposer dans les mémoires grâce à des playlists venues tout droit des charts et du box office américains !

Les titres

Comme Washisama et Johnyblezz vous avez rêvé devant Dirty Dancing et The Time of My Life ? Bonne nouvelle, vous allez pouvoir vous glissez dans la peau de Patrick Swayze et Jennifer Grey ! Vous êtes plutôt branché blondasses à semelles compensées ? Vous pourrez suer sur Ain’t No Other Man de la « jolie » Christina Aguilera. Bref, il y a de tout, des morceaux d’aujourd’hui et d’hier tant du Justin Bieber que de l’ouest sauvage sauvage à la Will Smith, que du top Olympique avec le Call Me Maybe de Carly Rae Jepsen… Au total, c’est une quarantaine de morceaux qui vous attendent sur toutes les consoles avec une petite nouveauté, le mode portable qui profite de la Wii U ! Pour en savoir plus passez par le site du jeu.

LES PLUS :

  • La playslist

LES MOINS :

  • La playlist

Editeur : Ubisoft

Développeur : Ubisoft

Genre : Danse – Rythme

Site officiel du jeu : just-dance-thegame.ubi.com

Note : 14/20

Sep 27, 2004 by anonymousphoto of 'Gilles Ernoux'

 

This hReview brought to you by the hReview Creator.

Les infos sorties officielles de la Wii U au Japon

thumbnail

Voilà enfin des informations officielles concernant la sortie de la Wii U ! Elles ne concernent malheureusement que le territoire japonais, mais nous pouvons tout de même nous appuyer sur celles-ci pour connaître un prix approximatif chez nous, braves petits belges.

Moins cher que les rumeursC’est grâce à sa conférence de presse interactive de Nintendo de ce matin (Nintendo Direct), que j’ai reçu l’information officielle. Je vous peux désormais vous affirmer sans me faire taper sur les doigtes que la Wii U sera disponible au pays du soleil levant à partir du 8 décembre 2012.

La nouvelle console du géant nippon sera vendue sous deux formes, un pack tout à fait banal et dans un « Bundle Pack Premium. L’avantage de ce dernier étant de bénéficier d’une mémoire flash de 32Go dans la console et d’un abonnement de deux ans au Nintendo Network Premium (permettant de recevoir 10% de réduction sur tout achat dans l’e-shop Nintendo).

Bonne nouvelle aussi, ce sont les prix annoncés, moins onéreux qu’aux dernières rumeurs. Le pack normal (où la Wii U ne possède qu’une mémoire flash de 8Go) sera vendu là bas pour 26250 Yens, à peu de choses près 260 de nos euros. Le premium pack quant à lui s’échangera contre le somme de 31500 Yens, c’est à dire 315€.

Lors de cette émission, j’ai également appris que New Super Mario Bros U sera vendu pour 60€, que Nintendo Land coûtera 50€ et que la majorité des jeux qui suivront devraient se situer entre ces deux sommes d’argent. Il ne tient aussi qu’au peuple japonais à souscrire aux abonnements prémium pour payer tous ces jeux 10% moins chers, vu qu’ils seront tous téléchargeables !

135€ la Gamepad... c'est hardPar contre, Nintendo a annoncé que s’il vous fallait une Gamepad supplémentaire, elles se vendraient bien à l’unité séparée d’un pack, tel un accessoire, mais qu’il faudrait débourser 13440 Yens (135€)… et c’est assez cher quand même je trouve.

Enfin voilà, au moins maintenant nous avons des idées précises et officielles des prix de vente. Il ne reste plus qu’à attendre la décision de Nintendo quant à la date de sortie dans notre plat pays !

 

PS : J’aime toujours autant les intros et les salutations de début de conférences ainsi ^^ Héhéhé

 

[GC-12] Un tour à Lapins Crétins Land ?

thumbnail

En grand fan des Lapins Crétins, Ubisoft m’a permis d’assister à la présentation de « The Lapins Crétins Land », un Party Game bourré d’humour destiné à accompagner la sortie de la Wii U. Après un petit test, il me semble pouvoir dire que tout est là pour contrer un éventuel Mario Party 10…

Un joueur scan le fantôme avec le GamePad, l'autre capture avec la WiiMoteJe précise tout d’abord que je suis fan des Lapins Crétins et non pas de leur jeux vidéos et surtout que je n’aime pas les party-game ! Mais il s’avère que la donne pourrait bien changer très prochainement. Suite à cette courte présentation et à mes quelques minutes d’essai, The Lapins Crétins Land m’a jeté en pleine tronche toutes ses qualités et il se pourrait bien qu’un jour je prenne plaisir à y jouer en famille ou entre amis.

Déjà on y retrouve tout ce qui avait pu faire un bon Mario Party sur Wii. C’est à dire des plateaux de jeux dans un lieu loufoque (sur ce point là, Ubi ne fait pas dans l’original puisque Lapins Crétins Land n’est autre qu’un parc d’attractions) et une playade de minis-jeux complètement burlesques qui mettent l’ambiance ! C’est là que ce titre fait fort, car grâce au GamePad de la Wii U, il y a de réelles possibilités de jouer avec un max de fun, tant en coopération, qu’en battle par équipe ou seul contre tous. Il est visiblement possible de joueur jusqu’à 5 joueurs, 4 avec les WiiMote et un avec le GamePad qui aura pour mission, soit aider ses équipiers, soit leur pourrir la vie. Les soirées de jeu pourraient donc très mal se finir héhéhé…

L'éternel humour lourd des lapins fait son effet !Ce qui différencie aussi The Lapins Crétins Land à Mario Party, c’est la quantité extrêmement importante d’humour présente dans le jeu. Les mascottes d’Ubi ne manquent jamais de mettre en avant leur imbécilité profonde tout au long d’une partie, avant, pendant, après les minis jeux, via des petites cinématiques, des mimiques, des cris… ça n’arrête pas et c’est trop génial.

J’attend maintenant avec impatience la version finale, qui devrait sortir en même temps que la Wii U, à une date encore indéterminée, histoire de voir si je ne me suis pas emballé pour rien. C’est en réalisant de vraies parties complètes au siège socile du Blog Jeu Video avec le reste de la rédac’ que je me rendrai vraiment compte de la qualité du titre d’Ubisoft. Mais je sens que pour une fois, que les lapins sont bien partis pour atteindre leur objectif et qui sait, s’installer sur le podium des meilleurs Party-Game.

 

Wii U Post E3 Event : Que penser de la Wii U ?

thumbnail

Afin d’éclaircir toutes les questions que nous nous posions au sujet de la Wii U, nous avons répondu présent à l’invitation de Nintendo et nous sommes rendus ce lundi au Wii U Post E3 Event à Bruxelles. Alors que nous avions très difficile à le cerner jusqu’à maintenant, le concept de la Wii U nous est apparu beaucoup plus clair une fois la bête entre nos mains. Nous avons pu jouer quelques heures, la retourner sous toutes les coutures, voici maintenant, à chaud et en exclu, nos impressions sur la nouvelle machine de guerre made in Big N.

Nintendo ne nous oublie jamais :

Le Loft du 202 transformé en scène Wii UFréquemment, la branche belge de Nintendo organise un Event nommé Post E3 Event, afin de faire découvrir les prochains produits de la firme à la presse du pays. Comme a chaque édition, nous avons bien entendu répondu favorablement à l’appel, d’autant plus que cette fois, la Wii U (leur nouvelle console de salon) était enfin présentée chez nous ! C’est ainsi que ce lundi 25 juin, Washisama et moi même, avons campé pendant 3 bonnes heures au Loft du 202 à Ixelles afin de découvrir les nouveautés de Nintendo présentées à l’E3 2012. Un loft spécialement aménagé pour l’accueil de ce type d’évenement, au blanc immaculé et aux charmantes petites hôtesses.

Après avoir vérifié nos identités (surtout celle de Washisama), une de ces jolies demoiselle nous a donné accès à un premier local, afin de s’essayer à quelques jeux 3DS, comme Kingdom Hearts, Castlevania, Luigi’s Mansion 2,… rien de bien palpitant en sachant que la plupart de ces jeux avaient déjà été testés par mes soins à la Gamescom l’été passé et que certains sont même en démo sur l’e-shop actuellement. Ce qui intéressait la populasse, c’était ce qui nous attendait dans la pièce d’à côté ! C’est d’ailleurs en constatant l’impatience des personnes présentes, que nous avons enfin eu accès à la terre promise, une grande salle avec une dizaine d’écrans et autant de ces magnifiques machines que sont les Wii U !

Premiers constats :

Mes premiers pas en Wii U ! C'est hard, mais sympaJe me suis retrouvé avec Washisama devant une première borne, parfaite pour prendre en main une toute première fois la GamePad, cette tablette tactile qui sert de manette, l’élément qui est qui sensé nous offrir une nouvelle vision du jeu vidéo. A cette borne, été proposée une démonstation visuelle d’une visite guidée de Londres, celle-ci servant principlament à mettre en avant les capacités de la GamePad. Les mouvements de la tablette permettant de regarder les alentours de notre points de regard. Prenant en premier cette GamePad, j’ai fait quatre réflexions à mon compère en quelques secondes :

– Hééé Washisama, c’est vachement léger cette GamePad !

– Héééé Washisama, t’as vu la qualité d’image de l’écran tactile ! Enorme…

– Hééééé, mais c’est quand même vachement large ce truc !

– Hééé Washi, balèze la fonction gyroscopique !!!

Toute la maîtrise de Washisama !Pendant que Washisama s’essayait lui aussi aux découvertes de la capitale anglaise, tant sur l’écran principal que sur la GamePad, j’ai pris le temps d’examiner plus intimement la Wii U en elle même. A vrai dire, elle n’a rien d’extraordinaire. Elle ressemble d’ailleurs assez fort à une Wii que nous connaissons tous, à un lecteur Blu-Ray, voir même un petit décodeur sat. Sur la face avant, j’ai retrouvé les habituels bouton Power, Eject et un petit bouton Sync pour syncroniser les accessoires. Il y a bien évidemment la fente pour insérer les disques de jeu ainsi assez grande trappe d’insertion de cartes SD. J’ai également eu en cette fonction, la confirmation que tous les accessoires de la Wii actuelle étaient compatibles avec la Wii U. En tout cas, le design carré de la bête m’a bien plu, elle prendra probablement peu de place dans les salons et sa plastique aussi sobre que sombre la ferait entrer dans le décor de mon meuble TV comme si de rien n’était !

Les stats et composants :

Le GamePad, grand mais efficace !Il s’avère en réalité que la GamePad mesure exactement 26,7 cm de large, qu’elle arbore un écran tactile de 6,2 pouces et pèse moins de 500 grammes. Son autonomie devrait varier entre 3 et 5 heures de jeu en fonction de l’utilisation faite, mais ce qui rassure, c’est qu’on peu dire adieu à notre stock de piles, car cette tablette sera équipée d’une batterie rechargeable par USB. Elle se compose de deux sticks analogiques, 4 boutons de jeu, 2 gachettes et 2 boutons de tranches, une croix directionnelle, les habituelles touches Start et Select et enfin d’une touche TV qui devrait permettre de l’utiliser en tant que télécommande universelle. Je suis heureux de remarquer que Nintendo aie pensé intégrer une prise casque et un slide de volume sur cette GamePad. Par contre, aucune information n’a fultré par rapport à la qualité de l’écran (que je trouve proche de la HD) ni par rapport aux cameras. Seul point assuré, c’est qu’il y aura un capteur infrarouge NFC pour scanner divers code barre ou cartes RV.

Noire ou blanche, ce sera a vous de choisir !Nous n’avons malheureusement été que peu renseigné par rapport aux caractéristiques internes de la Wii U. On sait juste qu’elle est équipée d’un processeur Multi-coeur IBM Power et d’un AMD Radeon HD, qu’elle possède une mémoire flash interne (vu qu’elle n’a pas de disque dur) et qu’elle prendra en charge la plupart des disques durs externes ou des cartes SD en guise de mémoire supplémentaires. Niveau connectique, je peux vous certifier qu’elle possèdera un port HDMI, un Wii-D Terminal, une prise AV, RVB et S-Video. On nous a précisé pour terminer que la Wii U pourra supporter 4 WiiMote en même temps ainsi que leur Nunchuk et qu’elle sera entièrement compatible avec les anciennes manettes Wii Classiques, la Wii balance Board et une nouvelle manette Wii U Pro.

Dans le vif du sujet :

Il faudra s'adapter à la dispositon des touches les gars !On passe à dur lourd : l’essai de jeux purs et durs. Washisama se lance dans une version démo de Batman Arkham Azylum : Armored Edition. D’autres constats sont faits : Graphiquement c’est beau et très réussi. Les fonctions tactiles de l’écran du GamePad sont très réactives et répondent bien à la « Washisama Touch ». Nous soulignons aussi le fait que c’est la première fois que Nintendo place la barre si haut, en nous proposant des graphismes de haute qualité et non pas des versions « cartoon » de jeux. Par contre, j’ai l’impression qu’il me faudra un grand temps d’adaptation en ce qui concerne l’utilisation du GamePad dans un jeu tel que Batman !

Bien qu’elle se prenne parfaitement bien en main, grâce à des formes légèrement bombées à l’arrière, on se cherche un peu pour ce qui est de l’utilisation de certaines touches. Première chose qui me perturbe à ce niveau là, ce sont les sticks analogiques, qui sont placés au dessus du pavé directionnel et des touches de façade. Difficile aussi de s’y retrouver avec les touches R et L situées trop différemment des touches Zr et Zl, d’autant plus que, vu la grandeur de cette manette, toutes ces touches sembles assez éloignées les unes des autres. Bref, en plein jeu la GamePad nous a fait une très bonne impression, mais il est certain que cette nouvelle manière de jouer nécessitera beaucoup d’heures de jeu avant d’atteindre une prise en main optimale de cet appareil.

La manette Wii U Pro sera surement indispensable pour certains jeuxDans un jeu comme Arkham City ou comme dans Zombi U sur lequel je reviendrai plus tard, l’utilisation du GamePad est obligatoire, car il agit en réalité comme un véritable acessoire. C’est à dire que le joueur devra l’utiliser comme s’il était lui même dans le jeu pour interagir avec l’environnement. C’est en utilisant la fonction tactile ou gyroscopique qu’il faudra déverouiller des portes, sélectionner des équipements, déplacer des objets téléguidés, scanner les lieux,… Même s’il n’y a rien d’exceptionnel à ce genre de système, je suis satisfait de voir que cette tablette apportera à domicile une nouvelle approche de gameplay sur console de salon. Dans d’autres titres présentés, comme par exemple dans Ninja Gaiden, la GamePad est pratiquement inutile et ne sert que de support visuel. Son utilisation se résumant juste à afficher près de soi l’état de santé de son avatar, où la carte des lieux. C’est dans de tels titres que la manette Wii U Pro prendra le relais, une manette plus classique qui permet de garder une approche plus basique des jeux et jouer à des logiciels qui nécessitent plus de vitesse et de réflexes de la part du gamer. Un nouveau pad agréable à la prise en main, mais elle n’apportant rien de plus que les pads Xbox ou autres Dualshock.

Jeux pour vicelards :

Le gameplay asymétrique, THE vraie nouveauté !Là où la Wii U nous à offert une réelle nouveauté au niveau du gameplay, c’est en proposant ce que nintendo appelle : le gameplay asymétrique. Cela signifie concrètement que lorsque l’on joue à plusieurs, la personne tenant le GamePad ne recoit pas la même expérience de jeu que les autres joueurs. En effet, grâce à son écran supplémentaire, il recoit d’autres informations visuelles que ce que recoivent les autres joueurs qui jouent sur le téléviseur avec leur WiiMote. Une porte ouverte vers une nouveauté que je trouve assez sypathique, notamment dans certains mini-jeux de NintendoLand.

Par exemple dans le mini jeu Luigi’s Mansion Land, Washisama est le possesseur du GamePad et incarne un spectre mangeur de Mii que lui seul peu voir. Moi, je suis un petit Mii innocent qui est plangé dans le noir avec comme seule arme une faiblarde lampe de poche. Ma Wii Mote vibrera à l’approche de mon chasseur ! En quel cas, je dois signaler à mes équipiers que le spectre s’approche de moi et viennent m’aider à le trouver avec leurs lampes de poche, car seul, je ne saura rien faire. Tout un système qui poussera donc les joueurs à coopérer pour ne pas se faire manger et vaincre le possesseur du GamePad ! D’autres jeux par contre, comme New Super Mario Land, permettront à l’utilisateur du Gamepad, d’aider ses coéquipiers à progresser via une vision différentes de l’action et/ou des pouvoirs spéciaux. Ce qui promet encore des riches soirées entre amis, ou entre ennemis car être le chasseur et manger les autres qui pataugent, c’est du pur bonheur.

Autre aspect innonvant (et qui devrait faire plaisir à Bastien quand il souffre de maux de ventre), il sera possible de quitter certains jeux qui se jouent devant la télé et de les poursuivre en jouant uniquement sur l’écran de la GamePad ! La partie restera en cours si vous quittez la pièce où se trouve la machine principale, ce qui permettra aussi de ne pas forcément de se disputer quand madame veut voir Secret Story et que Monsieur veut jouer à tout prix…

Le line up :

Nous y voilà, je vais maintenant aborder les jeux auxquels nous avons montrer nos talents de geek. Nous avons pu nous essayer à une petite dizaine de jeux différents lors de cet event, à savoir : Pikmin 3, NintendoLand, New Super Mario Bros Wii U, Wii Fit U, Project P100, Ninja Gaiden 3 : Razor’s Edge, Batman Arkham City Armored Edition, Game & Wario et Zombi U. Malgré nos questions, personne n’a su nous répondre précisement s’il s’agissait du Line Up complet de la sortie de la Wii U. Mais il n’en serait pas étonnant que cela soit le cas. Intéressant de voir aussi que beaucoup de développeurs différents y étaient représentés.

Pikmin 3 :

Le routour des Pikmin, c'est fun...Un jeu que j’attendais avec impatience vu que j’étais grand fan des deux premiers sur Game Cube. Je rassure mes semblables, rien n’a changé depuis les précédents épisodes, si ce n’est que c’est encore plus beau et que le jeu à la WiiMote est assez sympathique ! Il faut toujours diriger nos mignons petits Pikmin à travers de magnifiques décors forestiers, à la recherches de fruits et luttant contre de vilaines bestioles. Dommage ici que la GamePad ne soit pas plus utile, car elle ne m’a servi qu’à afficher la carte de la zone.

NintendoLand :

NintendoLand est à la Wii U ce que le Wii Sports est à la Wii, c’est à dire le Part-Game qui devrait accompagner la sortie de la console. NintendoLand se montre très efficace, non seulement pour nous entraîner à la prise en main de la console et de ses accessoires, mais aussi pour s’assurer des moments complètement dingues lors des soirées pluvieuses entres amis ! Proposant des mini-jeux au gameplay asymétrique ou de coopération, certains défis ne manquerons pas de fun voir même de difficulté. Il s’agit là d’une valeur sure qui mettra en avant la grosse majorité des capacités de la machine et du GamePad.

New Super Mario Bros U :

Un peu brouillon en Multi... dommageMon avis est très mitigé sur ce titre. Je pensais pouvoir retrouver toute la magie des premiers Mario sur NES, mais j’ai été très déçu par l’orientation multijoueur pratiquement obligatoire proposée dans cet opus. En effet, il faudra, au moins, jouer à deux pour profiter pleinement du soft et du support Wii U. Un joueur dirigeant le fidèle Mario à la WiiMote, l’autre l’aidant dans son parcours via l’écran tactile du GamePad en construisant des passages en briques,… Et à plus de deux joueurs, cela devient totalement bourrin et brouillon, lorsque Luigi et Toad rejoignent la parties, ils se marchent sur les pieds, se sautent dessus, alors que leur but est commun : atteindre le chateau de Bowser ! Mais bon, Mario reste Mario, c’est beau même en 2D, tous les ingrédients sont là et New Super Mario Bros reste un challenge très ardu à faire en solo qui ne finira que par les meilleurs gamers.

Ninja Gaiden 3 : Razor’s Edge :

Je n’ai pas été très impressionné par la démo présentée. Se jouant déjà avec la nouvelle manette Wii U Pro, le titre de Tecmo semble encore très loin d’être terminé. Ce Ninja Gaiden manquait cruellement de fluidité et de qualité, les décors me paraiassant vides et morose, la prise en main des coups et combos difficiles à effectuer, sans parler des déplacements rapides du personnage assez brouillons. Quoiqu’il en soit, Razor’s Edge semble garder la même vision que ces prédécesseurs et il reste du temps aux développeurs pour peaufiner leur jeu !

Batman : Arkham City – Armored Edition :

L’adaptation de la version Playstation 3 ou Xbox 360 en Wii U ! Techniquement, tout est pareil, rien ne change par rapport aux versions que nous connaissons sauf que vous avez un accessoire en plus. Le GamePad m’a semblé être un outile assez pratique pour progresser dans le jeu et offre une difficulté supplémentaire et/ou un gameplay différent dans certaines phases du jeu.

Wii Fit U :

Ca a failli tuer Washisama...De quoi garder la forme avec la Wii U ! Cette fois-ci, ce ne seront plus des cours à suivre avec multiples explications sérieuses, c’est via une playade de petits jeux funs à gagner que l’effort se fera. En effectuant différents mouvements avec l’accessoires Wii Balance Board, le corps de Washisama à subi de fameuses tortures. Une autre manière de voir les choses de la part de Nintendo, faire de la gym en jouant ! J’adhère beaucoup plus à ce concept…

Project P100 :

Encore sauver le monde, telle est la mission du joueur dans ce titre de Nintendo. Très coloré et doté d’un petit humour agréable, cela se laisse jouer surtout pour les habitués du dessins de la firme japonaise. Se basant d’ailleurs sur le même genre de concept que les Pikmin, c’est dans une ville qu’il faudra recruter des petits personnages et lutter contre l’envahisseur. Ce jeu m’a paru prometteur mais pas pour autant indispensable.

Game & Wario :

Ici il s’agit d’un jeu Party-Game destiné principalment à être joué en ligne. On ressent bien la Nintendo Touch dans le dessin des perosnnages encore une fois et dans le style des minis-jeux qui utilisent principalement la nouvelle GamePad. Mais bon, là non plus rien de bien folichon à se mettre sous la dent pour un vrai gamer.

Zombi U :

Le premier titre phare de la Wii U !J’ai gardé le meilleur pour la fin comme toujours. J’étais déjà sous le charme après sa présentation à l’E3 par Ubisoft, mais après y avoir joué j’en suis encore plus amoureux. Enfin un vrai titre destiné à des hardcore gamers comme moi. Une vrai ambiance, une bonne utilisation du GamePad, de l’angoisse et du stress. Il s’agira probablement du titre phare au lancement de la Wii U ! Le meilleur, c’est que ce titre se joue en temps réel, donc si vous ne regardez pas du bon côté comme vous le feriez dans la vraie vie, vous êtes mort…

Quel avenir pour la Wii U ?

Il faudra encore convaincre...Pour être franc, je suis rentré chez moi après cet Event avec un goût de trop peu. A environ six mois de sa sortie chez nous (novembre – décembre 2012), je m’attendais à beaucoup plus impressionnant, surtout de la part de Nintendo. La console à certes beaucoup de capacités techniques, ouvre une nouvelle orientation de gameplay avec le GamePad, mais j’en garde le sentiment que la Wii U se cherchera encore longtemps et aura du mal à trouver son public à ses débuts. Sur le net, beaucoup de joueurs disaient que la Wii U ne serait qu’une simple évolution de la Wii pour s’élever au rang de la PS3 et de la Xbox 360, ou un mariage entre une Wii et une DS. Malheureusement, c’est aussi l’impression que j’ai eu lors de cet event en testant pour la première fois la Wii U.

Malgré des qualités indéniable, la Wii U et sa tablette (ce qui reste l’attraction de la console) aura du mal a exploiter toutes ses qualités dans un jeu et faire sa place en tant qu’indispensable du gaming. La faute sans doute à un Line Up très pauvre à sa sortie, qui pour la plupart n’utilise même pas cette fonction GamePad ! J’avoue aussi que je m’attendais a voir plus de grosses franchises de Nintendo débarquer dans les premiers jours de la console, j’espérais que Nintendo ne ferait pas la même erreur qu’avec la 3DS, mais visiblement à part du Mario, et des adaptation de jeux que nous connaissons déjà ailleurs, il n’y a strictement rien à se mettre sous la dent en ce moment. Les développeurs ayant probablement beaucoup de mal à développer des jeux sur cette nouvelle plateforme…

Satoru en garde t'il sous le coude ?Maintenant, de la à dire que la Wii U sera un flop total, il est encore trop tôt pour l’affirmer. Beaucoup de composants doivent encore entrer en ligne de compte notamment le prix de vente. Nous n’avons reçu aucune information concernant un prix de la machine, de ses accessoires, des jeux, ni le contenu du pack Wii U à sa sortie. J’espère sincèrement aussi qu’il faudra compter un jour où l’autre avec l’arrivée des célèbres grosses licences de Nintendo, comme un vrai bon jeu Zelda, un Donkey Kong,… ce qui pourrait considérablement revoir la donne !

 

PES 2013 illustre ses nouveautés

thumbnail

La guerre des jeux de foot étant une fois de plus bien lancée, c’est au tour de PES 2013 de tenter aujourd’hui de séduire du public en présentant une nouvelle vidéo. Vous verrez que de nombreux systèmes de jeu ont été retravaillés pour un maximum de réalisme.

Pro Evolution Soccer évolue bien !Encore et toujours en guerre face au terrible FIFA 13 d’EA Sports, PES 2013 est obligé de travailler d’arrache pied ne serait-ce que pour l’égaler. Les développeurs nous proposent d’ailleurs depuis peu une nouvelle belle et longue vidéo présentant quelques aspects du jeu qui ont été retravaillés par rapport à la mouture 2012 et qui devraient pimenter et rendre le gameplay encore plus réaliste.

Vous verrez donc dans ces 4 minutes d’images explicatives que de nombreux systèmes, tels que celui de la défense, de l’intelligence des gardiens ou de la gestion des appels de balle, ont largement été corrigés et améliorés pour offrir un PES 2013 de la meilleure qualité possible à sa sortie sur toutes les plateformes fin du mois de septembre prochain.

Même si pour moi, ils sont encore loin d’arriver à la cheville de FIFA, je salue tout de même le travail des développeurs de Konami qui ne désespèrent pas et qui ne cessent de progresser ! Attention messieurs les sportifs de canapés, la guerre sera rude cette année encore car l’écart entre les deux franchises footballistiques ne fait que ce resserrer !

E3 > Conférence Nintendo à 18h00

thumbnail

La conférence Nintendo, dernière grosse conférence de cet E3 2012, va débuter dans la minute, à 18h00 précise. En sachant que ce sont eux qui avaient, contre toute attente, ouvert le bal avec une mini-conférence de dernière minute, présenté par Satoru Iwata, histoire d’apporter quelques éclairages sur la direction et les objectifs de la Wii U. Toujours est-il que c’est maintenant que le gros de cette nouvelle console devrait être dévoilé, par Satoru Iwata toujours, mais pas que, puisqu’il sera accompagné de tous les pontes de la firme nippone. Enjoy !