Rendez-moi ma virginité !

— Bastien
/ Catégorie / Xbox One

L’artisanat dans Dragon Age : Inquisition

Basique mais sympathique ?

Electronic Arts nous dévoile aujourd’hui une nouvelle vidéo de présentation de Dragon Age Inquisition, lequel se fait sérieusement attendre par pas mal de joueurs, dont moi, qui suis particulièrement désireux de voir ce que ce RPG a vraiment dans le bide. Dans cet énième trailer, on nous montrera jusqu’à quel point il sera possible de personnaliser son inquisiteur avant d’entamer l’aventure et on nous exposera les grandes lignes de ce que devrait être le système d’artisanat. Le tout me semble correct, facile à prendre en main, mais à mille lieues d’être révolutionnaire…

Je vous propose aujourd’hui de découvrir la dernière vidéo de Dragon Age Inquisition tombée dans ma boîte mail. Celle-ci revient entre autres sur le nouveau système d’alchimie, de création d’objets et d’artisanat ainsi que sur l’outil de personnalisation et de création des personnages. En ce qui concerne ce dernier, il semble réellement permettre de créer des héros très particuliers. Beaucoup de modifications sont disponibles et il est désormais possible d’aller en profondeur dans les détails physiques selon la race choisie parmi les quatre disponibles.

Il faudra aussi bien gérer les compétences des compagnons !

Il faudra aussi bien gérer les compétences des compagnons !

Pour ce qui est du système d’artisanat, comprenant la création de fortifiants, de grenades, d’armes légendaires et bien d’autres éléments habituels pour ce genre de titre, il m’a paru des plus basique et loin d’être novateur. Mais bon, il sera peut être d’autant plus facile à prendre en main ! En tout cas, cette énième vidéo vous explique bien les choses et si vous êtes intéressés par Dragon Age : Inquisition, je ne peux que vous conseiller de la visionner car il décrit beaucoup d’éléments très important concernant son gameplay.

Pour terminer, sachez encore que la nouvelle date de sortie de Dragon Age (puisqu’il avait été repoussé récemment) est cette fois-ci bien calée au 20 novembre prochain et qu’il sera toujours disponible sur toutes les plateformes prisées en ce moment !

Deux éditions collectors de Batman Arkham Knight sont prévues

Et elles vont être chères, trèèèès chères…

C’est via un communiqué de presse écrit que Warner Bros Interactive vient de m’annoncer que Batman : Arkham Knight aurait droit à deux éditions spéciales collector à sa sortie en juin 2015 sur PC, PS4 et Xbox One. Deux éditions qui vaudront le détour, mais qui vont surtout faire très mal au portefeuille ! De quoi me faire fortement hésiter sur une éventuelle acquisition…

D’après ce que vient de me dire Warner Bros Interactive Entertainment, à partir du 2 juin 2015 il sera possible de mettre la main sur Batman : Arkham Knight sous trois formes. La forme simple dans une boîte on ne peut plus conventionnelle, dans une « Limited Edition » et enfin dans une « Batmobile Edition ». Le tout est dés aujourd’hui pré-commandable, ça me semble certes très joli et très intéressant, mais il y a un hic : Les prix !

Celle nommée « Limited Edition » coûtera 119,99€ sur PS4 et Xbox One ou 99,99€ pour sa version PC. Elle devrait comporter un artbook de 80 pages, un SleelBook, un Comic Book, un package de skins exclusifs provenant de la série New 52 de DC Comics ainsi qu’une belle grande figurine de 25 cm à l’effigie du chevalier chauve souris. D’après l’image ci-dessous, ça pète bien. Mais de la à mettre ce prix là pour ça, c’est un cap que je ne franchirai pas.

La « Limitd Edition » : 119,99€ et une figurine

La version spéciale « Batmobile Edition » s’achètera quant à elle 199,99€. C’est donc encore pire financièrement ! Elle comportera les mêmes bonus que la Limited Edition, sauf qu’une reproduction transformable de la Batmobile prendra la place de la figurine de Batman. Le célèbre véhicule du Dark Knight à effectivement l’air très réussi et donnerait superbement bien dans ma vitrine à collectors, mais 200€ à sortir, ce sera là aussi sans moi les gars.

La « Batmobile Edition », 199,99€ et une Batmobile

Ce qui est aussi très étrange, c’est que rien n’est prévu pour les possesseurs de PS3 ou de Xbox 360 !

[VIDEO] Une escouade fait le show pour Destiny

Une double ration de pâté pour moi !

Destiny, qui devrait voir le jour ce 9 septembre 2014, continue de nourrir sa communauté, cette fois, en produisant un road-trip de deux minutes mettant en scène une escouade tactique composée d’un personnage de chaque classe (à savoir : un arcaniste, un titan et un chasseur) et qui s’en vont affronter leur ennemi tout en traversant les astres/planètes disponibles dans le titre (pour l’instant la Terre, la Lune, Mars et Vénus). A l’heure où tout le monde a déjà pu se faire une idée de à quoi allait ressemblait le jeu, cette vidéo aura finalement plus l’allure d’une chips que d’un véritable trailer.

destiny-classes

 

NBA 2k15 : Le « Yakkem gameplay trailer » est en ligne !

Et quel réalisme…

Ah, vous tombez bien ! 2K vient juste de m’envoyer un nouveau trailer de gameplay de NBA 2K15 et il faut que vous le voyez. Ce « Yakkem Gameplay Trailer » est une fois de plus très impressionnant et sincèrement, il vaut la peine d’être vu, rien que pour profiter de la qualité de ces visuels. C’est incroyable à quel point les joueurs sont criants de réalisme et comment l’ambiance d’un match de NBA est formidablement retranscrite.

Si ça c'est pas du photo-réalisme !

Si ça c’est pas du photo-réalisme !

NBA 2K15 sort le 10 octobre prochain. Et même si nous sommes déjà convaincus de son énorme potentiel, 2K en rajoute une couche aujourd’hui en nous proposant un énième trailer. Le graphisme et le rendu ultra-réaliste du gameplay NBA y sont particulièrement impressionnants. Les développeurs annoncent plus de 5000 nouvelles animations. On nous promet également un gameplay le plus authentique et réaliste jamais réalisé dans un jeu de simulation de basket. Dans le communiqué accompagnant cette nouvelle bande annonce, l’éditeur insiste sur le fait que ce côté réaliste est encore renforcé par l’ajout d’Ernie Johnson et de Shaquille O’Neal, le quadruple Champion du Monde NBA qu’on retrouve aussi dans ce fameux « Yakkem » trailer.

En tout cas, moi je crois en ces belles promesses et vous avoue être assez impressionné par ses animations. L’ambiance donnée aux matchs semble aussi au top et je n’en reviens toujours pas de la qualité visuelle des visages des joueurs. C’est incroyable !

The Crew : Un nouveau trailer et une bêta

Essayer avant d’acheter, c’est toujours mieux !

Ubisoft refait un peu parler de The Crew aujourd’hui, notamment avec l’arrivée d’un tout nouveau trailer issu de la Gamescom. Mais c’est surement avec infos qu’il faut savoir concernant les inscriptions à la Bêta Test que ce billet va vous intéresser. Je vous montre et je vous explique tout dans les lignes qui suivent. Pour être franc avec vous, je ne sais pas du tout ce que The Crew peut réellement valoir même après un test de quelques minutes au salon allemand, s’inscrire pour l’essayer avant de l’acheter sera un plus non négligeable !

Essayons avant d'acheter

Exploration et Action seront les mots d’ordre de ce MMO

The Crew, c’est un MMO sous forme de jeu de course de bagnole dans un immense open-world. A la base, je pensais qu’il s’agissait d’un titre extrêmement important pour Ubisoft, un jeu phare du catalogue 2014 à niveau égal à un Assassin’s Creed par exemple. Pourtant, la communication autour du jeu développé par le studio Ivory Tower s’est fait assez discrète ces derniers temps et ce n’est pas forcément bon signe. La Gamescom n’aura pas vraiment répondu à toutes mes interrogations. Ubisoft n’ayant pas jugé bon de proposer des présentations privées, je n’ai pu que me rabattre qu sur une peu concluante séance d’essai au stand. C’est pourquoi je me suis directement inscrit pour la bêta test qu’Ubisoft nous propose depuis peu.

Si cela vous intéresse, sachez que vous pouvez vous aussi vous inscrire pour y accéder. Elle aura lieu dans le courant du mois de septembre sur consoles Next Gen. Pour se faire, il vous faut impérativement un compte Uplay et ensuite vous rendre à cette adresse : http://thecrew-game.ubi.com/portal/en-GB/beta/index.aspx Choisissez votre console et inscrivez vos données, le tour sera joué ! Il ne restera plus qu’a attendre le mail d’Ubi avec vos accès au jeu peu après la rentrée scolaire.

Aussi non, l’éditeur français nous propose aussi une toute nouvelle bande annonce ayant pour but de nous montrer que quoiqu’il arrive, The Crew bénéficiera d’une carte gigantesque, une des plus grandes jamais réalisées pour un MMO de course. Je suis pressé de voir ça et surtout de parcourir cette représentation des Etats-Unis. Je vous rappelle pour terminer que la sortie de The Crew est toujours prévue pour le 12 novembre prochain, mais attention il ne sortira pas sur PS3, les techniques de développement étant trop éloignées de celles de la PS4, le projet PS3 a été abandonné.

 

Eden Hazard fera la couv’ de FIFA 15 !

Le retour d’un belge en première ligne !

Enfin, après une attente longue d’environs dix ans, nous pouvons marquer la retour d’un belge sur une cover de jeu de football ! Nous avons appris il y a quelques heures que ce serait notre célèbre Diable Rouge Eden Hazard qui devrait accompagner Lionel Messi sur le nouvelle pochette de FIFA 15, tout du moins dans notre région du monde.

fifa15ps42dpftfr_pink_jpg_jpgcopy

La pochette que vous verrez dans les rayons des magasins

EA Sports a annoncé hier soir qu’Eden Hazard allait apparaître pour la première fois sur la jaquette de FIFA 15. Même si notre international belge de 23 ans a réalisé une Coupe du Monde en demi-teinte avec les Diables, il a par contre réalisé une superbe saison 2013/14 avec Chelsea, inscrivant 14 buts et délivrant 7 passes décisives. Il est aussi le meilleur dribbleur du championnat anglais avec 132 dribbles réussis et le plus précis dans ses passes, avec un taux de réussite de 83 % sur les 1055 passes tentées. De très bonne statistiques, qui ont décidé Dan Holman, responsable du marketing produit pour EA de demander les services du Brainois.

Eden a tenu à commenter son apparition sur la jaquette de FIFA 15 :

« J’ai toujours joué à FIFA et c’est un immense honneur d’avoir été choisi pour figurer sur le pack de FIFA 15. Maintenant que j’ai testé le jeu, je peux confirmer qu’il est le plus réaliste auquel j’ai joué. J’ai hâte de défier mes amis et mes coéquipiers à FIFA 15 et de leur montrer les nouveaux gestes techniques. »

En grand fan de foot ainsi que de la simulation de football d’EA, je suis vraiment content qu’un belge revienne sur le devant d’une pochette de FIFA, même si j’aspire qu’un jour, on revienne à ce qui se faisait au début des années 2000, avec des pochettes spécifiques pour chaque pays. Je me souviens, nous avions eu à l’époque des pochettes avec des gloires du football Belge, ou une star de la Jupiler Ligue, genre une avec Eric Deflandre et une avec Tomas Radzinski quand il était à Anderlecht. Ca c’était bien…

Mon coup de coeur Gamescom : Tom Clancy’s – The Division

Il m’a séduit ! C’est ma plus grosse surprise

Nous sommes déjà au terme du salon allemand et l’heure des bilans arrive petit à petit. Comme chaque année à la fin du voyage, j’ai le bonheur de vous faire part de « mon coup de cœur Gamescom » qui consiste à vous présenter LE jeu que j’ai testé et qui m’enchante le plus. Après South Park en 2013, c’est encore chez Ubisoft que j’ai déniché ma perle rare, le jeu qui m’a le plus impressionné lors de cette semaine de folie, ce jeu c’est le fameux : Tom Clancy’s – The Division.

Le pitch

New-York, bien qu'abandonné, est magnifique !

New-York, bien qu’abandonné, est magnifique !

Je commence par le début, à savoir, vous placer le décor pour mieux visualiser le concept du jeu. Dans The Division, un dangereux virus s’est propagé via les nombreux échanges de billets de banque lors du Black Friday (la journée super stressante ou tous les américains font leurs courses de Noël). Très vite, New-York ne ressemble plus qu’à une ville morte, la situation ayant très vite dégénéré et créé l’anarchie totale. L’état américain ne pouvant rester les bras croisés, le président décide de déclencher la directive 51 qui consiste à réactiver tout un réseau d’agents tout aussi secrets que spéciaux, lesquels ont pour mission de ramener l’ordre et protéger la population survivante. Évidemment, je joueur dirigera un de ces agents qui débarque péniblement en ville trois semaines après le début de l’infection. La situation est grave et il va falloir se battre pour rétablir un semblant de calme et de paix.

Je le conçois, dit comme ça, le scénario pourrait ne rien inspirer de grandiose ni de révolutionnaire. Mais, bien qu’Ubi n’aie rien voulu dévoiler de concret à ce sujet, il est pratiquement sur et certain que nous aurons droit à de nombreux rebondissements scénaristiques et autres coups de théâtre ! Les développeurs se cachent bien de tout nous révéler pour mieux nous surprendre à la sortie du jeu. En tout cas, on m’a promis qu’il serait possible d’explorer la ville de New York comme bon nous semble et que nos actions auront des répercussions pour tout les joueurs, un peu comme si le jeu était dynamique, qu’il avait sa propre vie avec des évènements aléatoires.

Marquant

Les gunfights sont tactiques, avec plein de gadgets super !

Les gunfights sont tactiques, avec plein de gadgets super !

Ce qui m’a tout d’abord marqué lors de la présentation de « The Division », c’est tout d’abord sa beauté graphique. Les environnements sont superbement réalisés, les décors post-apo de la ville de New-York sont incroyables et les animations sont criantes de réalisme. Sur ce coup là déjà Ubisoft à fait un boulot de titan. Ensuite, c’est par son ambiance et la mise en scène que le titre va probablement se démarquer. En jouant et en visionnant les images présentées, j’ai particulièrement bien ressenti le stress d’une situation pesante, une certaine angoisse de savoir, de revoir, de revivre, ce qu’il se passé dans ces lieux grâce évidemment au soin apporté à la réalisation, mais aussi via les petits flash back disponibles au fil de la progression.

Côté gameplay, tout semble déjà presque au point également. On a ici un TPS pur jus, de l’action tant en solo qu’en coopération multijoueurs, des sensations en tout genre, des explosions époustouflantes,… et il y a moyen de se faire plaisir avec la playade de petits gadgets (drones, flash lumineux, grenades spéciales,…) disponibles dans l’équipement du héro. A vrai dire, The Division permet même à son joueur de caractériser un peu son agent en privilégiant telle ou telle arme, tels gadgets en fonction de ce qui est nécessaire à la mission. Ainsi il est possible de se spécialiser dans le heal, la puissance pure ou dans la captation de l’attention des ennemis par exemple. Mais quoi qu’il arrive, tout affrontement gardera un aspect particulièrement tactique qui ne permettra pas de se la jouant bourrin à chaque coup. En multijoueurs, c’est primordial de faire attention à l’orientation donnée à son avatar car on se croirait réellement dans un MMO. La complémentarité entre les joueurs est obligatoire pour arriver à quelque chose. A savoir également qu’un système d’expérience permettant de débloquer de nouvelles compétences, de nouvelles techniques de combats ainsi qu’un système de loot de nouveaux objets et de progression est évidemment prévu pour que le tout ressemble vraiment à un MMO typé action.

Il me le faut !

Enfin un jeu qui tend vers un genre nouveau !

Enfin un jeu qui tend vers un genre nouveau !

C’est certain, Tom Clancy’s – The Division est parvenu à me mettre une baffe et a su me séduire par sa beauté ainsi que par son originalité. Mais au delà de sa réalisation pratiquement parfaite, d’un concept post-apocalyptique que j’apprécie tout spécialement, d’un gigantesque open world, d’un mode multijoueurs ultra-complet, je vois surtout en The Division un jeu qui veut s’ouvrir vers un domaine encore peu (voir pas encore vraiment) exploité, celui du MMOTPS dynamique et vivant. Cette présentation à la Gamescom me laisse en tout cas des plus rêveur et j’espère sincèrement mettre rapidement la main sur ce jeu ! Malheureusement, on ne sait toujours pas quand il sortira, si ce n’est que ce ne sera pas avant 2015…

 

 

 

 

GC14 : Le personnage secret de Xenoverse identifié !

Quoi ? C’est moi ça ?

Namco Bandai Games aura tenu jusqu’à la Gamescom avant de nous annoncer le nom du mystérieux personnage montré dans les différentes images et trailers de Dragon Ball Xenoverse. En fait, il ne s’agit ni plus ni moins que de nous ! Et oui, c’était la surprise du chef du côté de chez Dimps, dans ce nouvel opus les joueurs pourront créer leur propre avatar Dragon Ball avant de se lancer dans l’aventure. Je trouve que ce n’est pas du tout une mauvaise idée, surtout si c’est bien mis en place et que l’éditeur tiens la route.

La famille Dragon Ball va s'agrandir avec ça !

La famille Dragon Ball va s’agrandir avec ça !

 

La seule et unique grosse inconnue qui tournait encore autour du jeu Dragon Ball Xenoverse vient enfin d’avoir une réponse. A la question existentielle de tous les gamers et de tous les fans de DBZ : « qui est donc ce mystérieux personnage que vous nous présentez dans les images ? » ; Namco Bandai Games vient de réponde : « Et bien c’est vous les amis ! ».

Pour la première fois dans un jeu Dragon Ball, le joueur pourra créer son propre avatar via un éditeur spécial de personnages. Celui-ci nous mettra face aux choix de nombreuses races (humains, namek, sayens, majin boo,…), de nombreuses tenues vestimentaires et évidemment de super pouvoirs. Une fois le combattant créé, c’est vers Trunks du futur qu’il faudra se diriger, lequel va nous assigner notre première mission histoire de nous lancer dans l’aventure Dragon Ball Xenoverse !

Je ne sais pas vous, mais moi j’adhère à ce genre d’idée qui, même si elle n’est pas révolutionnaire, peut se montrer intéressante ne serait ce que pour se retrouver l’espace d’un instant dans la peau de ce génie d’Akira Toryama. J’ai aussi toujours rêver de me retrouver dans l’univers Dragon Ball. J’espère que je vais pouvoir m’y modéliser de manière assez fidèle !

 

GC14 : Le premier trailer de Life is Strange est tombé !

Et avec du gameplay svp

Chose promise chose due ! En vous présentant Life is Strange il y a quelques jours, je vous avais certifié que je vous ramènerais un trailer en provenance de la Gamescom et j’ai tenu parole. Voilà donc quelques images animées qui vont nous permettre d’en savoir un peu plus sur le contenu, mais aussi sur le style, de ce nouveau jeu développé par DONTNOD Entertainment.

Tout est dessiné à la main

Tout est dessiné à la main

Annoncé quelques jours avant l’ouverture de la Gamescom, Life is Strange refait déjà parler de lui à travers une toute première bande annonce. Le studio de production français DONTNOD (auteurs du très bon « Remember Me ») s’est visiblement associé avec Square Enix afin de nous proposer un jeu d’enquête mettant en scène deux jeunes filles du nom de Max et Chloé, partant à la recherche d’une de leur camarade de classé mystérieusement disparue. La particularité du jeu résidera dans le fait que Max possède la capacité de remonter le temps, un élément important du gameplay que vous pourrez découvrir dans cette première vidéo. Pour ma part, je continue de croire que ce titre pourrait se montrer sympa et assez riche en contenu scénaristique.

Et pour ceux qui n’auraient pas lu mon précédant billet au sujet de Life is Strange, je rappelle que sa sortie est prévue épisodiquement sur les plateformes de téléchargement des deux PlayStation, des deux Xbox ainsi que sur Steam. Mais je ne sais pas encore vous dire quand sera disponible le premier chapitre malheureusement.

 

GC14 : Bloodborne ne sera pas trop hard

Quand un jeu d’action et d’aventure un peu sombre provient des studios From Software, la question que l’on se pose directement c’est : Vais-je y crever dégueulassement toutes les 2 minutes comme dans Dark Souls ? Dans ce cas ci avec Bloodborne, la réponse est non. Son producteur nous assure que ce nouveau titre est prévu pour séduire un public très large et que si le jeu était reconnu par les joueurs, ce ne serait pas pour sa difficulté extrême.

Il y avait de quoi avoir peur !

Il y avait de quoi avoir peur !

Bloodborne est un jeu développé par une team regroupant des développeurs de Dark Souls et de Demon Souls, deux action/RPG célèbres et reconnus par tous pour leur extrême difficulté. Ce sont des jeux où le gamer meurt un nombre incalculable de fois et qui n’attirent que les puristes. Il était donc logique de se poser des questions et chercher à savoir Bloodborne allait être aussi ardu que les précédant jeux de From Software. La réponse est définitivement NON, et c’est son producteur lui même qui nous l’assure.

Masaaki Yamagiwa vient de le confirmer, ce nouveau titre ne sera pas aussi difficile que Dark Souls et donné qu’il cherche à conquérir un public beaucoup plus large. Il s’est ainsi exprimé :

Avec ce que vise le jeu, et ce que nous cherchons à toucher en terme de public, nous ne pouvons évidemment pas décevoir nos fans. Ils sont vraiment importants et ils seront les ambassadeurs du jeu, mais nous voulons que plus de gens puissent partager leurs expériences.

On l’aura compris, Bloodborne sera destiné à un panel de joueurs bien plus vaste que les quelques héros qui luttent pour terminer un Dark Souls. Il n’empêche que le producteur insiste tout de même sur le faire que son nouveau bébé ne sera pas pour la cause une simple petite partie de plaisir et qu’il sera loin d’être à la portée du premier venu !

L’un de nos but principaux est de ne surtout pas nous concentrer sur la punition du joueur. Nous voulons sortir un jeu que les gens aiment. Si les joueurs aiment le jeu, ils auront envie de persévérer pour progresser ! Mais le sentiment de punition sera quand même moindre.